Actualités

Partager sur :

Le télétravail à la lumière de la Pensée Sociale Chrétienne

10 novembre 2020 Repères chrétiens
Vue 42 fois

Dans le n°103 de la revue Dirigeants Chrétiens, consacré au télétravail, le père Xavier Grillon, conseiller spirituel de la région Auvergne Rhône-Alpes, nous donne quatre pistes de réflexion pour nous éclairer sur ce sujet qui divise la société. 

Ces dernières années, le télétravail est devenu un sujet récurent d’organisation de l’entreprise, avec ses défenseurs et ses détracteurs, comme le montrent les sondages et les articles de ce dossier. En mars 2020 avec la pandémie et le confinement, le télétravail s’est imposé comme une chance de survie de l’entreprise. L’approche a donc radicalement changé. Les opportunités sont apparues plus clairement : souplesse du travail à distance, confort pour le salarié avec la réduction du transport et la liberté de l’aménagement du temps de travail, réduction des coûts… Pour autant, des questions demeurent : comment distinguer vie privée et vie professionnelle à la maison ? Comment bien travailler en équipe à distance ? Comment assurer l’égalité des conditions de travail entre salariés ?

La Pensée Sociale Chrétienne nous éclaire pour discerner. Je reprends 4 principes en 4 questions :

  • Le télétravail respecte-t-il la dignité du travailleur, dans son épanouissement, ses conditions de travail, ses relations avec les dirigeants et les collègues ?
  • Le télétravail est-il au service du bien commun ou bien sert-il seulement l’intérêt particulier de l’entreprise par la réduction des coûts d’infrastructures ou celui du salarié pour son confort personnel ?
  • Le télétravail est-il une avancée dans la subsidiarité par la confiance faite au salarié ? Quel accompagnement, quel suivi, quelle coopération sont-ils mis en place ?
  • Le télétravail permet-il d’associer tous les salariés engagés solidairement dans l’entreprise avec la participation de chacun, même à distance ?

Un regard spirituel sur le télétravail renvoie à notre foi chrétienne. Nous croyons en Dieu, à la fois Tout-Autre et donc ineffable, et en même temps tout-proche par l’incarnation de son Fils Jésus. Ce binôme distance-proximité nous éclaire sur nos relations, que nous pouvons vivre en proximité malgré la distance. Ainsi, c’est l’intention qui va faire la qualité de la relation.

Le 6ème jour de la Création, Dieu achève son œuvre en la confiant à l’homme et à la femme pour qu’ils la poursuivent, en leur disant : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la » (Gn 1,28). Le 7ème jour, il se repose et joue la subsidiarité en donnant l’autonomie à l’homme et la femme. Pourtant par son Esprit-Saint agissant à travers nous, Dieu continue son œuvre créatrice et ne cesse de donner vie. Ainsi l’Esprit-Saint fait de nous un seul corps et nous transmet l’intention du Créateur. Que ce même Esprit-Saint inspire et anime nos entreprises pour nous rendre solidaires et au service du bien commun, avec les diverses formes que peut prendre le travail.

>>>> Découvrez le n°103 en cliquant ici <<<<




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.