Les cahiers des EDC

Les cahiers des EDC

« Par son enseignement social, l’Église entend annoncer et actualiser l’Évangile au cœur du réseau complexe des relations sociales. Il ne s’agit pas simple- ment d’atteindre l’homme dans la société, l’homme en tant que destinataire de l’annonce évangélique, mais de féconder et de fermenter la société-même par l’Évangile. » (Gaudium et Spes, § 40.)

Mouvement œcuménique, les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens font référence à la Pensée Sociale Chrétienne (PSC). Celle-ci regroupe la Doctrine Sociale de l’Église qui se réfère à un ensemble de textes élaborés par l’Église catholique – et les contributions protestantes et orthodoxes. Tout l’enseignement et l’expérience accumulée par les différentes confessions chrétiennes forment cet ensemble plus large qu’est la Pensée Sociale Chrétienne.

Cahier : Une spiritualité pour l'homme d'action

Contemplatifs dans l'action : ce livret - un classique ignatien - a été écrit pour vous décideurs ! Notre vocation n'est-elle pas d'être dans l'action des contemplatifs ?

Décider ? N'est-ce pas une des activités les plus prégnantes de notre vie d'entrepreneur ? Aujourd'hui, nous ne manquons pas de moyens variés et performants pour entreprendre, créer, innover. En revanche, ne sommes-nous pas à court de leviers de justes décisions ?



 

 

Cahier : Le chrétien et la dette (2016)

Pourquoi ce livret ? Ce cahier aborde tour à tour la dimension biblique de la question, les problèmes posés par la dette privée, des entreprises et des particuliers, ceux posés par la dette publique, et enfin cette forme particulière d’engagement financier que constituent les retraites par répartition.

La dette suppose une forme de confiance de la part du créancier, mais en même temps, elle est en principe exigible et cette exigibilité ne dépend pas de la situation du débiteur.

 

 

Cahier : Pouvoir et autorité du dirigeant (2013)

Pourquoi ce livret ? Car ce sont deux notions dont l’alliance semble au coeur de la fonction de dirigeant. Sans perdre de vue que pour des dirigeants chrétiens, la domination liée au pouvoir peut à tout moment faire oublier que l’autorité première est celle de Dieu.

En règle générale, la décision de conférer le pouvoir s’accompagne d’une volonté de le faire en s’assurant que le nouveau dirigeant dispose à priori d’une certaine autorité personnelle. Pouvoir et autorité : le pouvoir n’entraîne pas naturellement l’autorité et détenir une autorité ne signifie pas nécessairement avoir le pouvoir.

 

Cahier : Regard chrétien sur l'évaluation du collaborateur (2013)

Pourquoi ce livret ? Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens ne pouvaient rester à l’écart d’une réflexion sur l’évaluation, c’est-à-dire sur la sollicitation et la reconnaissance des talents dans l’entreprise.

Ce cahier est en fait un rappel à tous les dirigeants et managers, en premier lieu aux EDC, que si les entreprises sont les lieux de création des richesses économiques, elles sont d’abord des lieux d’épanouissement des richesses humaines : il ne saurait y avoir de performance durable sans appel à l’expression des talents de chacun de ceux qui participent à l’aventure collective.

Cahier : Etre juste en entreprise (2011)

Pourquoi ce livret ? Eclairer le thème fondamental de la justice pour proposer à chaque entrepreneur et dirigeant des moyens pour mieux comprendre ce que peut signifier pour lui et dans son propre contexte « Être juste en entreprise ».

Quel dirigeant ne souhaite pas prendre des décisions justes ? L’idée de justice est spontanée dans son principe, mais selon quelles références être juste ? La question se pose à la lecture des Évangiles : en quoi, pour qui Jésus est-il juste quand il chasse les marchands du temple, en quoi, pour qui le maître est-il juste quand il accorde aux ouvriers de la onzième heure le même salaire qu’à ceux qui les ont précédés ? Le Christ lui-même ne vit-il pas une injustice absolue sur la croix ?

Cahier : La rémunération des dirigeants (2010)

Pourquoi ce livret ? Ce document s’adresse à tout dirigeant qui s’interroge sur la politique de rémunération de son entreprise et oriente vers des devoirs pour les dirigeants, au premier rang desquels se trouvent le service et le partage.

Il existe une très grande disparité des entreprises et des rémunérations, et même s’il est injuste que le comportement de certains suscite une défiance généralisée vis-à-vis de tous les dirigeants, ces derniers doivent tous s’interroger sur le partage des richesses et l’échelle des rémunérations au sein de leur entreprise.

 

 

Itinéraire : le travail dans la pensée sociale chrétienne - Pour entrepreneurs et dirigeants (2021)

Pourquoi ce livret ? Il est nécessaire aujourd’hui, de réconcilier l’homme et la société avec le travail !
Puisse cet itinéraire y contribuer.

Qu’est-ce qu’un travail de qualité ? Par cette expression, que nous utiliserons tout au long de ce livret, nous entendons un travail qui permet à l’homme d’être pleinement digne, d’en vivre et de contribuer au Bien Commun, de se développer et de s’épanouir.

 

Itinéraire : la pensée sociale chrétienne - Pour entrepreneurs et dirigeants (2018)

Pourquoi ce livret ? Pour de nombreux membres des EDC la mise en œuvre de la pensée sociale chrétienne est à la racine du succès de leur entreprise. Parce qu’elle crée une culture propice à la responsabilité, à la créativité, à la coopération, au sens du service. Parce qu’elle permet de poser un regard vrai et juste sur les organisations, elle facilite des prises de décisions pertinentes.

L’objectif de cet itinéraire, proposé par les EDC, est de permettre à une équipe du mouvement ou à tout groupe de décideurs de nourrir leur action à la source de ce trésor.