L’œcuménisme vécu aux EDC

Les EDC réunissent des membres issus de toutes les confessions chrétiennes. L’œcuménisme se vit d’abord comme une réalité simple, c’est le fruit naturel de la fraternité que vivent des dirigeants sincères dans leur recherche de sens au contact de réalités entrepreneuriales souvent exigeantes.

Sommaire

    Cette expérience quotidienne de terrain, la mise en perspective des enjeux humains et le souhait de vivre une cohérence aussi forte que possible entre leur vie économique et leur foi créent entre les entrepreneurs chrétiens une communion fraternelle encourageante, sereine. L’exigence et la singularité de cette recherche génèrent en effet des liens solides et durables !

    Acteurs engagés dans la promotion du travail des hommes et femmes, désireux d’être fidèles aux promesses de leur baptême, joyeux de s’alimenter régulièrement par la lecture de l’Evangile, ces dirigeants, surtout catholiques et protestants, trouvent aux EDC un contexte privilégié pour progresser dans leur conversion personnelle, respectueux de leurs différences et enrichis par leurs approches souvent complémentaires.

    La vie d’équipe, temps de relecture de vie et de partage d’expérience sous le regard de Dieu, est à la source de cette communion fraternelle. Grâce au rendez-vous mensuel pour discerner ensemble là où le Christ les précède, ces frères chrétiens vont à l’essentiel, au cœur de leur foi.

    Le témoignage aux assises régionales et nationales, les interviews données et les interventions prononcées permettent de favoriser une meilleure compréhension et un respect des différences.

    Nous ne sommes pas des théologiens, mais l’écoute de la Parole de Dieu,  la prière commune et la louange nous portent dans notre mission de dirigeants soucieux de viser le Bien Commun et de rechercher le royaume de Dieu autour de nous ; nous formons aussi ensemble nos consciences à l’épreuve des faits et par les formations que nous suivons, notamment sur la Pensée sociale chrétienne (PSC) qui reprend la doctrine sociale de l’église catholique et l’ éthique de la responsabilité et de la solidarité des protestants . Nos actions et nos expérimentations nourrissent notre vie spirituelle qui se renouvelle ainsi.

    Bien sûr chacun vit sa foi en cohérence avec son appartenance ecclésiale. Nos réflexions, nos relectures de vie, les mots mis en confiance sur nos vulnérabilités, la confiance dans l’humble puissance du Christ Ressuscité nous font vivre une  profonde communion fraternelle et sincère.  Nous avons aussi la joie de partager exceptionnellement un signe d’unité fort par l’hospitalité eucharistique vécue lors de  rassemblements. Et nous sommes pleins d’espérance car cette unité vécue, réelle et confiante se renouvelle et nous enrichit.

    Notre mouvement grandit. Nous étions 2000 il y a quelques années, nous sommes 3200 et nous pourrions encore grandir et croître car progressivement chacune des 350 équipes EDC essaime et nous rajeunissons.

    Alors c’est encore en confiance, qu’unis par notre baptême et l’espérance que nous donne le Christ ressuscité, nous partons en mission pour partager les trésors que nous avons découverts.

    Unis au nom du Christ pour dialoguer en vérité avec d’autres entrepreneurs et dirigeants chercheurs de sens et soucieux de donner à l’Homme la place centrale dans leurs modèles économiques.

    Olivier Boidin

    Monseigneur Benoît Rivière Évêque du Diocèse d’Autun et Jean-Jacques Reutenauer Pasteur, ancien Inspecteur Ecclésiastique Luthérien de Strasbourg

    Un exemple de l’oecuménisme vécu aux EDC : la région Alsace

    L'oecuménisme, au coeur de la vie du mouvement
    Catholiques, orthodoxes, protestants, tous participent à la pensée sociale chrétienne