Actualités

Partager sur :

Des collaborateurs participent à une ferme urbaine au sein de leur entreprise

08 décembre 2019 Actu régionale
Vue 75 fois

Voici le témoignage de Pierre Guillet dont l’entreprise participe aux activités de l’association Integraterre à Achères (78)

« Dans le cadre de notre entreprise, nous n’avons pas de politique de responsabilité sociale de l’Entreprise au sens légal mais nous cherchons à participer à des actions qui nous permettent de nous ouvrir et d’agir sans avoir d’intérêts économiques directs.

 

En septembre dernier, à l’initiative de quelques collaborateurs, nous avons cherché à faire quelque chose de totalement gratuit. L’association Integraterre qui gère une ferme urbaine en permaculture dans la ville d’Achères propose aux gens du quartier de participer à une activité de maraichage. Les personnes qui participent à cette association sont toutes bénévoles. Un des axes de l’association est le lien social et peut permettre à certaines personnes éloignées de l’emploi de trouver une activité voire un nouveau métier.

 

Les bénévoles d’Integraterre cultivent et produisent des fruits et légumes vendus via une épicerie sociale gérée par ELLSA (un lieu pour les liens solidaires à Achères). En octobre, nous étions cinq de l’entreprise à passer un premier samedi après-midi à construire des buttes de culture.

A la suite de cela, nous avons mis en place un circuit de retraitement de tous nos déchets, y compris du marc de café, car Integraterre a une collecte de déchets végétaux auprès des commerces et restaurants. Nous leur avons demandé de passer chez nous une fois tous les 15 jours pour collecter nos déchets végétaux et les acheminer dans le centre de composte. Il y a même certaines personnes de l’entreprise qui souhaitent apporter leurs déchets de chez eux plutôt que de les jeter à la poubelle !

 

Les personnes de mon entreprise sont sensibles à ce que devient la production, l’un d’entre eux participe régulièrement à l’épicerie sociale. Les fruits et légumes sont revendus à 20% de leur prix réel à des familles en difficulté de la commune, ravies de pouvoir acheter des légumes frais et locaux. Nous allons renouveler notre participation sur place un samedi après-midi en janvier, pour une seconde fois. Cependant, c’est important que les salariés restent libres de renouveler cette démarche ou non, plus qu’ils ne pourraient l’être dans une activité de team-building. »




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.