Article

Rapport moral 2017 des EDC

Publié le 16/03/2018

Rapport moral 2017

Le mouvement des EDC a grandi en Spiritualité, en nombre et dans son organisation.

Le mouvement a continué à grandir en 2017 puisque nous sommes aujourd’hui 3222 membres dont 10% de femmes ; Il poursuit son rajeunissement avec 11% des membres de moins de 40 ans et 31% entre 40 et 50 ans.

75% de nos membres sont soit Chef d’entreprise, soit Directeur général ; Les entreprises qu’ils représentent sont à 68% des PME de moins de 100 Salariés. 23% sont dans l’industrie, 42% dans les Services, 17% dans le Conseil, 5% dans l’économie sociale et solidaire.

Comme nous vous en avons déjà informés, nous avons réorganisé l’équipe Hamelin fin 2016 et en 2017 ; Cette réorganisation, maintenant achevée, nous a permis de rajeunir et professionnaliser l’équipe des permanents sous la houlette de Marie Baudoin sans accroitre la masse salariale ; Nous avons mis en œuvre un accord d’entreprise qui permet de gérer l’ensemble les contrats de travail et les ressources humaines de l’association de manière harmonieuse, cohérente et sécurisée.

La digitalisation des outils du Mouvement est elle aussi achevée après la création du nouveau site internet, de l’espace membre, de l’outil comptable et la sortie ces derniers jours de la toute nouvelle App des EDC dont vous pouvez disposer dès aujourd’hui.

Depuis 2 ans nous avons travaillé pour que le Pensée Sociale Chrétienne devienne vraiment la langue vivante de l’entreprise ;

Nous poursuivons l’effort de formation à destination notamment de tous ceux qui se mettent au service de de leurs équipes, de leurs régions.

Nous avons jeté des ponts concrets au niveau national avec les mouvements tels que Secours Catholique, CCFD, MCC et en région nos enracinements dans les mouvements d’entrepreneurs : MEDEF, CPME, Réseau Entreprendre… Ce sont des chantiers ouverts…

 

Les régions sont de plus en plus dynamiques. L’engagement et les initiatives locales des bureaux régionaux montrent une vitalité formidable. J’ajouterai une mention spéciale pour les français de l’étranger dont le nombre ne cesse de s’accroître et grâce à qui les EDC peuvent rayonner au-delà de nos frontières.

Comme vous avez pu le constater dans la vidéo, les commissions sont de plus en plus productives et efficaces. Leur articulation et le travail remarquable des équipes permettent de structurer le mouvement et de déployer sereinement nos convictions. Les réflexions sur la Pensée Sociale Chrétienne nous guident dans nos cheminements de foi et nous avons la chance de vivre l’œcuménisme au quotidien dans les équipes.

 

La fondation des EDC permet de promouvoir et soutenir des actions qui œuvrent très concrètement pour le bien commun.  Le prix Philibert Vrau met en valeur de magnifiques témoignages de chefs d’entreprise. La nouvelle commission « Agir avec les EDC » permettra un rayonnement encore plus fort du mouvement et de sa fondation.

La revue et le site internet se sont transformés et la digitalisation de notre communication est en place.

Pour terminer, je tenais vous témoigner mon émotion à la veille de cette fin de mandat, en associant mes 2 Vice-Présidents Olivier Boidin et Bertrand Macabéo. J’y associe aussi évidement le Père Vincent Cabanac qui nous accompagne depuis plus de 2 ans maintenant.

Ce mandant de 4 ans nous a fait grandir humainement et dans notre foi. Il a été l’occasion de belles découvertes, de rencontres extraordinaires et de beaucoup d’émerveillement. Je vous remercie chaleureusement pour votre confiance et votre soutien bienveillant.

 

Laurent Bataille

Le 6 mars 2018