Eclairage de dirigeants

Covid-19 au Chili : un membre EDC de Santiago témoigne

Publié le 03/05/2020

Si je devais résumer l’impact du Covid-19 sur nos vies privées et professionnelles, je tenterai ces mots clefs, qui doivent être les mêmes dans beaucoup de pays…

JONGLER entre les impératifs du boulot, la vie de famille (être à la maison sans être vraiment présents…), les tâches de tous les jours… Même si ce sont aussi des moments uniques pour rapprocher les familles…

STRESS : gérer les équipes, écouter, écouter, écouter encore plus que d’habitude… Et stress de certains d’entre nous sur la pérennité de leurs entreprises ou filiales…

VIRTUEL : tout sur écran… Heure après heure à passer d’une réunion à une autre… Y compris les EDC, avec la première rencontre virtuelle au Chili en avril… sensation étrange, mais qui a bien fonctionné!

FRUSTRATION de ne plus pouvoir voyager, de ne plus pouvoir rencontrer les différents « stakeholders » dans leur contexte… Devoir gérer aussi la frustration des équipes… Au niveau personnel, les « diners virtuels » en famille (avec 6h de différence avec la France) ou les apéro virtuels… Ne sont que des ersatz… L’être humain reste un animal social !

OPPORTUNITE de repenser le futur, la vision, soi-même dans ce contexte inédit…

GRATITUDE d’avoir une famille, une communauté chrétienne, des amis, qui entourent, qui se portent les uns les autres…