Actualités

Partager sur :

Le pape s'adresse aux entrepreneurs chrétiens de France

Vue 40 fois

«L’entreprise doit se caractériser par sa capacité à servir le bien commun de la société.» Le pape François a adressé, le 16 mars 2024, ses vœux et ses recommandations aux 2600 chefs d’entreprise chrétiens de France, réunis à Bordeaux pour les assises nationales des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC).

Assises nationales (France) de l’EDC 2024 | © EDC

Les assises des EDC se sont tenues à Bordeaux du 15 au 17 mars, sur le thème Réenchantons le travail! Elles ont rassembléune centaine d’intervenants de profils variés: chefs d’entreprises, start-upeurs, économistes, chef d’orchestre, philosophes, représentants des Églises… «L’impact social et environnemental, le développement de nouvelles formes de travail et d’aspirations à travailler, l’accélération des nouvelles technologies, les dépendances économiques, la recherche de sens interpellent entrepreneurs et salariés», peut-on lire sur le site des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens.

Les assises nationales 2024 du mouvement ont permis aux participants d’échanger et de réfléchir sur les réponses à apporter à ces nouvelles aspirations complexes, «tout en inventant des modèles économiques porteurs de sens, participatifs et équitables».

Dans la ligne de la pensée sociale de l’Église

Encourageant les chefs d’entreprise à garder à l’esprit les principes chrétiens de dignité de la personne humaine, de subsidiarité et de solidarité exprimés par la pensée sociale chrétienne, le pape s’est adressé aux participants des assises, rapporte le quotidien La Croix.  Ses propos leur ont été transmis via un message signé par le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège. «Le Saint-Père souhaite encourager les entrepreneurs qui cherchent de manière créative à produire des richesses et à diversifier la production, tout en permettant de créer des emplois», a écrit celui-ci. «L’entreprise doit se caractériser par sa capacité à servir le bien commun de la société non seulement par la production de biens et de services, mais aussi par sa fonction sociale», a encore souligné le pape François. (cath.ch/com/lacroix/lb)




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.