Témoignage d'un membre des EDC

Les EDC de New-York se préparent à une longue crise

Publié le 05/05/2020

Aux Etats Unis, l’impact sanitaire et économique sont étroitement liés car les assurances santé sont liées à l’emploi. Une perte d’emploi signifie une perte de couverture sociale. Le lien est donc encore plus fort que dans des pays a couverture sociale gérée par l’Etat.

Autre particularité que nous voyons en action, la double autorité Fédéral (état) vs State (état/ région). Pour nous les actions prises par notre gouverneur de NY state ont plus d’impact direct que celles du gouvernement.

Les bureaux / commerces/ écoles ont fermé le 16 mars. Les industries ou petits commerçants, très touchés, licencient rapidement. + 25 millions de chômeurs en 4 semaines. Les lois le permettent. Aide du Gouverneur sur les personnes inemployées, mais bien sûr pas comparables à la France. Certains, même si salariés, se retrouvent presque sans travail à faire du tout, tandis que d’autres sont débordes (finance, industries de grande consommation, etc.)

Le focus des discussions est sur l’après et comment rebondir, anticiper la sortie. Révisions aussi des plans stratégiques en prenant en compte l’impact long terme de la crise (nous sommes abreuvés d info !) car toute le monde reconnait que la crise sera un catalyse d’accélération de certains comportements de consommation/ attitudes, qui existaient un peu mais vont prendre amplitude massive rapidement (eg E-Commerce, eg work from home, eg recherche de transparence )
La crise est anticipée comme longue ….
Notre équipe à NY est au cœur du cyclone, puisque cet état concentre 40 % des cas aux USA.