Vocation des EDC

La vocation du mouvement

Entrepreneurs et dirigeants, nous recherchons une unité intérieure dans notre existence de décideur et de chrétien.
Témoins et acteurs, nous travaillons en équipe, en région, en mouvement, à répondre à l’appel de l’Évangile dans nos relations et dans l’exercice de nos responsabilités.
Notre confiance est dans le Christ : ressuscité, il nous précède et fonde notre espérance. C’est notre joie d’aller à la rencontre des autres pour porter ce témoignage.
Nous nous appuyons sur la pensée sociale chrétienne, le partage de notre expérience et la prière commune pour progresser ensemble.

"Chacun reçoit le don de manifester l’Esprit en vue du bien de tous."
(1 Co 12,7)

 

Le mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens propose à ses membres des moyens pour travailler à reconnaître la présence du Christ et l’action de l’Esprit Saint dans la vie des personnes, acteurs et partenaires de l’entreprise, et dans leurs relations.
Cette recherche transforme. Les membres cherchent ensemble, en équipe, région, en mouvement, comment répondre à l’appel de l’Évangile dans l’exercice actif de leurs responsabilités d’entrepreneur et dirigeant
chrétien.

L'histoire du mouvement depuis 1926

  • 1926 : Création de la Confédération Française des Professions (CFP). Elle regroupe des syndicats d’employeurs chrétiens décidés à "réintégrer dans le monde des affaires la morale et la conscience".
  • 1931 : À l’initiative de la CFP, création de la Conférence Internationale des Employeurs Chrétiens, qui donnera naissance en 1949 à l’Uniapac.
  • 1936 : Réflexion sociale au sein de la CFP : "La production n’a pas pour seul but le profit du capital mais aussi la vie de tous les collaborateurs de la production et la satisfaction des besoins du consommateur."
  • 1948 : La CFP devient le Centre Français du Patronat Chrétien (CFPC). Il perd son caractère professionnel et syndical au profit d’une pensée et d’une action plus orientées vers la mise en pratique des enseignements de l'Église. Il est associé au CNPF à titre consultatif, sans droit de vote.
  • 1958 : La CFPC s'associe désormais le sous titre "Centre Chrétien des Patrons et Dirigeants d’Entreprise Français" pour marquer le fait que le mouvement est ouvert à tous ceux qui ont la volonté de poursuivre et promouvoir la réflexion chrétienne en matière économique et sociale.
  • 1989 : Le sigle évolue encore pour devenir CFPC : Patrons et Dirigeants chrétiens, espace d’accueil de patrons et dirigeants chrétiens désireux de faire coïncider leur foi et leur vie professionnelle.
  • 2000 : Le Centre Français du Patronat Chrétien (CFPC) devient les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (les EDC).
  • 2011 : Création de la Fondation des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens qui a pour objet de conduire, promouvoir et soutenir toute action d’intérêt général à caractère social et philanthropique permettant d’ordonner la vie économique autour de l’homme et du bien commun.
Un mouvement cherchant à vivre l'unité des chrétiens

Le mouvement des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens est œcuménique afin de vivre l'unité des premiers chrétiens. Il rassemble en son sein des membres de diverses confessions chrétiennes : catholique, protestantes et orthodoxe.