Le mouvement des EDC

Le mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens, héritier d’une organisation bientôt centenaire, rassemble 3 200 chefs d’entreprises et dirigeants au sein de structures  de toutes tailles et de tous secteurs sur l’ensemble du territoire national.

Sommaire

                  

    Vocation des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens

    Entrepreneurs et dirigeants, nous recherchons une unité intérieure dans notre existence de décideur et de chrétien.
    Nous sommes à des étapes diverses sur nos chemins de foi et de questionnement. Témoins et acteurs, nous travaillons en équipe, en région, en mouvement, à répondre à l’appel de l’Évangile dans nos relations et dans l’exercice de nos responsabilités. Nous nous appuyons sur la pensée sociale chrétienne, le partage de notre expérience et la prière commune pour progresser ensemble.
    Notre confiance est dans le Christ : ressuscité, il nous précède et fonde notre espérance.
    C’est notre joie d’aller à la rencontre des autres pour porter ce témoignage.

     » Chacun reçoit le don de manifester l’Esprit en vue du bien de tous.  » (1 Co 12,7)

    Une organisation au service des équipes

    L’équipe est la pierre angulaire du mouvement des EDC.

    Equipe de Fontainebleau

    Les membres se réunissent mensuellement en équipes d’une dizaine de personnes, accompagnées par un conseiller spirituel. Chaque réunion est l’occasion d’un partage d’expériences, d’un temps de prière et d’un approfondissement de la mission de dirigeant à la lumière de la pensée sociale chrétienne. Le mouvement propose à ses membres des sessions de ressourcement spirituel et managérial.

     

     

    À la lumière de l’Évangile et dans l’espérance, la vie d’équipe permet :

    Equipe de Bussy-Lagny

     

    • d’échanger, entre pairs, sur notre vie professionnelle et personnelle
    • de trouver un soutien humain et spirituel pour briser la solitude du dirigeant
    • d’approfondir le sens de nos responsabilités
    • de partager les questionnements de notre foi
    • de prolonger la réflexion chrétienne en matière économique et sociale

     

    Les équipes sont autonomes et peuvent s’appuyer sur les instances régionales et nationales du mouvement.
    Elle puisent des contenus dans les outils mis à leur disposition et les temps de rencontre organisés par le mouvement.

    Les régions EDC

    Les équipes sont rattachées à l’une des 20 régions que compte le mouvement  dont une qui regroupe les Français des DOM TOM et ceux vivant à l’étranger.

    Les régions s’organisent de manière autonome. La plupart proposent régulièrement des rencontres matinales sur des questions économiques, des temps de retraite et toutes organisent les années impaires (où il n’y a pas d’Assises nationales du mouvement), des Assises régionales, temps privilégiés de réflexion, de prière et d’écoute de témoins et d’experts.  La vitalité du mouvement s’enracine ainsi dans une fraternité entretenue au niveau régional.
    Les  rencontres et assises régionales sont aussi des occasions pour faire découvrir le mouvement à des entrepreneurs et dirigeants qui ne connaissent pas encore les EDC.

    Les régions EDC sont animées par un bureau national composé d’un président,  d’un conseil spirituel régional et de  certains présidents d’équipe et animateurs de secteurs en fonction du nombre d’équipes présentes dans la région.

    Découvrir le territoire et l’actualité des régions EDC.

    Les commissions et groupes de travail des EDC

    Le mouvement a constitué des commissions permanentes et des groupes de travail sur des sujets ponctuels. Composés de dirigeants d’entreprise du mouvement et d’experts extérieurs, ils ont une vocation concrète : identifier les questions que notre foi chrétienne nous amène à nous poser sur les pratiques de l’entreprise et de l’économie et proposer des points de repères et de discernement. Ces instances apportent des « contributions » aux débats de société en cours qui sont diffusées à l’intérieur du mouvement comme à l’extérieur afin de participer à l’élaboration d’une pensée économique et sociale chrétienne.

    Le bureau national des EDC

    Le bureau national, présidé par Laurent Bataille depuis mars 2014 est composé de ses 2 vice-présidents, d’un conseil spirituel national, des présidents de régions et des présidents des commissions.  Il se réunit cinq fois par an pour coordonner tout ce qui peut être mutualisé : travaux de réflexions, création d’outils et proposition de formation.
    Il donne les orientations qui seront  notamment mises en œuvre par l’équipe des permanents.Dans un esprit synodal, il fait le point sur les activités régionales et la vie des équipes, et prend les décisions essentielles pour le mouvement.
    Un bureau restreint (le Brest) se réunit mensuellement pour prendre les décisions courantes.

    Les EDC s'appuient sur la pensée sociale chrétienne

    De nombreux défis sont à relever qu’ils soient économiques, politiques, sociétaux ou encore spirituels et notre responsabilité de dirigeants chrétiens est de contribuer, par nos réflexions et nos travaux, aux débats publics et aux solutions concrètes pour une économie et une société plus humaine et plus juste.

    Dans cette perspective, les EDC s’appuient sur la pensée sociale chrétienne : une pensée vivante constituée par la Parole de Dieu, la doctrine sociale de l’Église et la pensée sociale protestante et orthodoxe ; enrichie de nos engagements dans l’action au service du bien commun et du développement intégral des hommes et des femmes qui y contribuent.

       

    La pensée sociale chrétienne fonde notre vision de l’entreprise : créatrice d’emplois et de richesses économiques que nous partageons entre les salariés, les actionnaires, l’Etat qui peut dès lors exercer sa fonction régalienne et toutes les autres parties prenantes.

    La pensée sociale chrétienne nous guide dans notre rôle d’entrepreneur et de dirigeant de manière large en gardant toujours l’homme au cœur de nos préoccupations, car nous reconnaissons que Dieu a créé chaque homme et lui a donné sa dignité.

    Acteurs dans leurs entreprises, les EDC souhaitent davantage s’approprier la Pensée, la déployer et l’expérimenter pour devenir, ensemble et avec d’autres, des contributeurs actifs et sur le long terme. Elle sera ainsi au cœur de nos actualités et de nos prises de paroles dans le débat public sur les grandes questions économiques et sociales à venir.

    Les ressources et les outils mis à disposition des membres EDC
    Les rencontres organisées par les EDC