Article de la revue

Dirigeants Chrétiens n°109 Agir en espérance

Publié le 12/11/2021

D’un monde à l’autre, agir en espérance

Dans une époque qui connaît des chaos de toutes sortes, le thème de ce dossier résonne comme un appel à transformer notre monde. Et ce qui pourrait paraître impossible à l’homme tant les défis sont immenses, devient possible dans l’espérance chrétienne : « Dans l’espérance nous avons été sauvés », dit saint Paul aux Romains. Le monde que les entrepreneurs et dirigeants chrétiens qui témoignent dans ce numéro veulent contribuer à faire advenir, il est ici et maintenant, y compris dans l’entreprise. Les intervenants de ce dossier s’emploient, à leur mesure et dans leur secteur d’activité, à engager des actions au service du bien commun.

 

 

 

 

 


Entretien croisé

Entrepreneur, acteur d’espérance

Dans un monde bousculé par la crise et ses conséquences, le thème des assises nationales des EDC invite les entrepreneurs et dirigeants à « agir en espérance ». Mais qu’est-ce que l’espérance chrétienne et en quoi se distingue-t-elle de l’espoir ? Surtout, quelle peut être la place de l’Espérance dans le monde de l’entreprise ? Dans sa vocation ? Comment la mettre au service du bien commun à l’extérieur mais aussi à l’intérieur de l’entreprise ? Quels sont les défis pour le dirigeant ?… Régis Béjanin et Astrid Vogler nous apportent leur regard de dirigeant et de pasteure.


 

Astrid Vogler, pasteure de l’Union des Églises Protestantes d’Alsace et de Lorraine et conseillère spirituelle régionale EDC Alsace et de l’équipe de Saverne.

Régis Béjanin, dirigeant de CRAM , entreprise d’efficacité énergétique, et membre de l’équipe EDC Le Havre Escale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire dans la revue.


Témoignage

Apporter sa pierre à l’édifice

Henri Le Pargneux, dirigeant de Ti’Hameau et membre de l’équipe EDC Caen-Saint-Joseph

La plus grosse crise que je traverse, au-delà de la question économique, c’est une crise humaine. Chef d’entreprise, les plus grands défis sont humains. Or, en plus d’un chiffre d’affaires très aléatoire, je lutte pour maintenir le dialogue entre mes salariés. En peu de temps, notre marché se transforme et cela fait des mois que nous sommes bombardés d’injonctions contradictoires. Cette addition d’incertitudes donne une perte totale de confiance dans la parole publique, dans les institutions mais aussi dans notre prochain.

Pour le moment, je gère mon atelier comme un père de famille : j’essaie de rétablir le dialogue entre tous, d’apaiser les tensions. Mon guide c’est le thème des assises régionales EDC « S’enraciner dans la confiance ». C’est la seule solution. J’ai confiance en Dieu pour qu’Il nous aide à retrouver le chemin de l’apaisement et de l’unité. S’enraciner dans la confiance, c’est croire que l’œuvre de Dieu est là et qu’Il nous donnera ce dont nous avons besoin quoi qu’il arrive. (F.B.)

 

 


Regard d’un conseiller spirituel

Appelés à agir ensemble

Le père Pierre Coulange est conseiller spirituel du groupe Thème des assises EDC 2022

Le christianisme offre un chemin d’espérance : il propose à tous les hommes et femmes de bonne volonté de passer de l’esclavage à la liberté, du péché à la grâce, de la perdition au salut. Croire n’est pourtant pas facile dans ce monde matérialiste et blessé. Nous vivons une époque tissée de chaos et de rebondissements, d’épreuves et de tremplins, de cris de colères et de chants de louange. De tremplin il n’y en a qu’un : c’est le Christ et c’est comme membres de son corps que nous sommes appelés à rebondir et à renaître. Mais sommes-nous capables de nous en persuader, de nous en rendre compte, et plus encore, d’en être témoins ?

(…)

 

 

A lire en intégralité dans la revue


Billet du conseiller spirituel national

Participer aux assises nationales, une grâce que Dieu nous donne

Père Sébastien Chauchat, conseiller spirituel national des EDC

Les assises nationales sont toujours un événement pour le mouvement. Elles
sont bien sur le lieu de retrouvailles chaleureuses, amicales, d’échanges en
profondeur, un temps pour déposer, se laisser enseigner et fortifier. J’en
suis heureux. C’est un point de départ. Dieu veut aller plus loin.
(…)