« Une société nourrie par l’idée de subsidiarité part d’en bas
et laisse d’abord chacun développer toute son action.
On accomplit une action lorsque
le niveau d’en bas ne peut pas l’accomplir. »

Chantal Delsol

Sommaire

    Qu’est-ce que la subsidiarité ?

    « Dans la définition des attributions, le principe de subsidiarité consiste à renverser l’organigramme, mettant les exécutants au sommet et recherchant tout ce qu’ils sont capables de faire par eux-mêmes. Puis faire redescendre d’un échelon les tâches qui échappent à leur compétence, et ainsi de suite, de proche en proche, jusqu’au chef de l’entreprise. »

    André Courtaigne, Professions et Entreprises N° 795 10/1991

    Le principe de subsidiarité appartient au socle fondamental de la pensée sociale chrétienne. Son énoncé est simple : « Donner la responsabilité de ce qui peut être fait au plus petit niveau d’autorité compétent pour résoudre le problème. » 

    Joseph Ratzinger, Instructio de libertate christiana et liberatione,
    22 mars 1986, AAS 79 (1987) 554-599

    Comme pour toute la pensée sociale chrétienne, le principe de subsidiarité n’indique aucune recette ou solution toute faite. Il donne « des principes de réflexion, des critères de jugement, des orientations pour l’action » (Encyclique de Jean-Paul II, Sollicitudo rei socialis, 3) sur la façon dont les pouvoirs et les responsabilités peuvent être répartis dans une entreprise comme dans notre société : comment mettre en œuvre le bien-commun dans une entreprise ? Un atelier ? Comment repenser l’organisation d’une entreprise : grande, moyenne ou petite ? Quel environnement législatif pouvons-nous demander pour nos entreprises ?

    Qu’est-ce que la subsidiarité ? Nicolas Masson, président de la Commission Sources bibliques et théologiques et formateur auprès des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens répond à la question en vidéo :

    En effet, au-delà des intentions et des discours les plus généreux et les plus sincères, une bonne façon d’être sûr que l’homme est « au cœur du fonctionnement » d’une entreprise est de vérifier que son organisation est vraiment « subsidiaire ».

    La subsidiarité ne peut pas être étudiée sans être replacée dans ce tout cohérent qu’est la pensée sociale chrétienne. Pour étudier chacun de ses principes, il est indispensable de comprendre ses liens avec tous les autres. Ainsi, la subsidiarité ne peut se comprendre sans le bien commun, la participation, la solidarité, la dignité de toute personne, la liberté…

    Questions qui se posent en entreprise
    Questions d'actualité
    Dans les médias
    Eclairages

     Éclairages de fond

    Qu'est-ce que la subsidiarité ? (vidéo)
    Qu’est-ce que la subsidiarité ?

    Dans cette vidéo, Nicolas Masson, responsable de la Commission Sources bibliques et théologiques des EDC, répond à la question Qu’est-ce que la subsidiarité ?

    3191
    Un exemple d'application de la subsidiarité en entreprise (vidéo)
    Un exemple d’application de la subsidiarité en entreprise

    Dans cette vidéo, Nicolas Masson, responsable de la Commission Sources bibliques et théologiques des EDC, donne un exemple d’application de la subsidiarité en entreprise.

    3194
    La subsidiarité, mise en oeuvre de l'anthropologie chrétienne
    La subsidiarité, mise en œuvre de l’anthropologie chrétienne

    Le travail de l’homme est principalement effectué en subsidiarité par rapport à la création de Dieu et cela dès l’origine : Caïn et Abel ont chacun un métier, indépendamment de leur relation à Dieu, qui est inégale. (…)

    1452
    Le salarié acteur de l'entreprise
    Le salarié acteur de l’entreprise

    Texte d’une conférence de Nicolas Masson donnée aux membres EDC sur le salarié en tant qu’acteur de l’entreprise.

    2191
    La subsidiarité dans le Catéchisme de l'Eglise catholique
    Catéchisme de l’Eglise catholique : Que signifie le principe de subsidiarité ?

    Le principe de subsidiarité signifie qu’une société d’ordre supérieur ne doit pas assumer des fonctions qui reviennent à une société d’ordre inférieur, la privant de ses compétences. Elle doit plutôt la soutenir en cas de nécessité.

    999
    Parole d'expert : en matière de management, tout se tient !
    Parole d’expert : En matière de management, tout se tient !

    Il existe un consensus autour de quatre fondamentaux pour voir des salariés impliqués et pleins d’initiatives : simplifier le travail, partager l’information, donner autonomie et autorité, considérer les personnes en tant qu’êtres humains.

    1004
    Histoire : depuis quand utilise-t-on le terme "subsidiarité" ?
    Histoire : depuis quand utilise-t-on le terme « subsidiarité » ?

    La subsidiarité est un principe qui a parcouru l’histoire des idées depuis Aristote. L’idée de subsidiarité est très ancienne et traverse l’histoire des idées politiques et économiques européennes. Elle se retrouve chez Aristote comme chez saint Thomas mais aussi chez Locke ou Tocqueville.

    1015
    Extraits choisis de l'encyclique Quadragesimo Anno
    Encyclique Quadragesimo Anno

    Quadragesimo anno est une encyclique du pape Pie XI, publiée le 15 mai 1931, 40 ans après Rerum Novarum (d’où son nom qui, en latin, signifie « dans la quarantième année »). C’est dans cette encyclique de Pie XI que l’on trouve pour la première fois le thème de subsidiarité.

    1144
    Extraits choisis de l'encyclique Rerum Novarum
    Encyclique Rerum Novarum

    Rerum novarum (« Les choses nouvelles ») est une encyclique publiée le 15 mai 1891 par le pape Léon XIII (1810-1903). Comme première encyclique, elle est le premier document de la Doctrine sociale de l’Église catholique.

    1148

    Eclairages de dirigeants

    Éclairages spirituels

    La subsidiarité est un processus continu et sans fin
    La subsidiarité est un processus continu et « sans fin »

    La subsidiarité n’est pas un idéal à atteindre mais un guide pour agir et poser des décisions. Les réponses apportées seront différentes d’une entité à l’autre, d’une personne à l’autre.

    Faits pour créer ensemble
    La subsidiarité ne serait-elle pas le sommet du management intelligent ?

    La subsidiarité ne serait-elle pas le sommet du management intelligent ? C’est bien ce qui ressort de ce numéro de la revue Dirigeants Chrétiens. Essayons de comprendre pourquoi. La théologie nous enseigne combien Dieu, le premier, respecte infiniment la liberté et la souveraineté de ses créatures : il patiente, il soutient mais sans contraindre, sans jamais s’imposer avec dureté ou par intrusion. Il sollicite et avise, il conseille et laisse à l’homme l’initiative d’entreprendre dans le sens du bien ; mieux encore, il l’oriente vers la vie : « Choisis donc la vie » dit Dieu, par l’intermédiaire de son prophète Moïse, à un peuple qui hélas a bien souvent choisi des impasses (Dt 30,19)

    1032

    Le thème vu par d’autres mouvements chrétiens

    La subsidiarité vue par les Scouts
    La subsidiarité vue par les scouts

    Témoignage d’un scout sur la subsidiarité vécue dans la confiance accordée à chacun.

    1208
    Temps de ressourcement spirituel et managérial

    Prière

    Prière de Charles Péguy
    Prière de Charles Péguy

    Prière de Charles Péguy extraite de Le porche des mystères de la deuxième vertu

    1193
    Subsidiarité et prière
    Subsidiarité et prière

    Chacun peut prier où, quand et comment il veut, dans sa chambre, en famille, en groupe, dans les transports, dans la louange, la demande, l’oraison, avec la liturgie ou la prière des heures… 
Il y a donc autonomie de l’homme en prière.


    1194
    Réfléchir en équipe EDC et partager mes expériences
    Parcours pour l'équipe sur la subsidiarité
    Parcours Subsidiarité

    Le principe de subsidiarité est un principe simple dont les conséquences sont particulièrement complexes. Pour bien le maîtriser et pouvoir s’en inspirer, il est conseillé de répartir son étude sur plusieurs séances.

    Bibliographie

    Le Cahier des EDC Subsidiarité
    Cahier des EDC : La subsidiarité

    Le principe de subsidiarité appartient au socle fondamental de la Doctrine sociale de l’Église et plus largement de la pensée sociale chrétienne. Son énoncé est simple :  » Donner la responsabilité de ce qui peut être fait au plus petit niveau d’autorité compétent pour résoudre le problème. » La Commission sources bibliques et théologiques des EDC a rédigé un Cahier destiné à faire comprendre ce principe en vue de son application en entreprise.

    1332
    La subsidiarité
    Que sais-je ? La subsidiarité de Chantal Delsol

    Dans le domaine de l’entreprise l’idée de subsidiarité joue, depuis ces dernières années, en Europe et en Occident en général, un rôle croissant. Un précurseur tout à fait inconnu, Hyacinthe Dubreuil, avait déjà réclamé une réorganisation des entreprises dans cet esprit, au milieu de ce siècle. Cet ouvrier métallurgiste, autodidacte, écrivait sur la condition ouvrière. Mais au rebours de son temps, il ne croyait pas au marxisme. Au lieu de prêcher la grande révolution, il attira l’attention sur les méfaits du taylorisme, sur les conditions du travail, davantage que sur l’indigence des rémunérations

    1217
    Le Cahier des EDC Pouvoir et autorité du dirigeant
    Cahier des EDC : Pouvoir et autorité du dirigeant

    « Pouvoir, vouloir, savoir, trois mots qui mènent le monde », affirmait Victor Hugo. Aujourd’hui, le pouvoir est toujours au cœur de l’actualité, qu’elle soit économique politique, économique, sociale, religieuse. En entreprise, le pouvoir est conféré au dirigeant par les actionnaires réunis en assemblée générale et, lorsque les structures juridiques choisies l’instaurent, par le conseil d’administration.

    1634
    La subsidiarité de Jean-Yves Naudet
    Livre La subsidiarité de Jean-Yves Naudet

    Publié en mars 2014 Presses universitaires d’Aix-Marseille, collection du Centre d’éthique économique, l’ouvrage de Jean-Yves Naudet éclaire le concept de subsidiarité.

    1152
    Que sais-je ? La subsidiarité
    Que sais-je ? La subsidiarité de Chantal Delsol

    Dans le domaine de l’entreprise l’idée de subsidiarité joue, depuis ces dernières années, en Europe et en Occident en général, un rôle croissant. Un précurseur tout à fait inconnu, Hyacinthe Dubreuil, avait déjà réclamé une réorganisation des entreprises dans cet esprit, au milieu de ce siècle. Cet ouvrier métallurgiste, autodidacte, écrivait sur la condition ouvrière. Mais au rebours de son temps, il ne croyait pas au marxisme. Au lieu de prêcher la grande révolution, il attira l’attention sur les méfaits du taylorisme, sur les conditions du travail, davantage que sur l’indigence des rémunérations

    1217
    Liens avec les autres principes de la pensée sociale chrétienne

    Lien entre subsidiarité et solidarité

    « Au fondement, qui est la dignité humaine, sont intimement liés le principe de solidarité et le principe de subsidiarité. En vertu du premier, l’homme doit contribuer avec ses semblables au bien commun de la société, à tous les niveaux. (…) En vertu du second, ni l’État ni aucune société, ne doivent jamais se substituer à l’initiative et à la responsabilité
    des personnes et des communautés intermédiaires au niveau où elles peuvent agir. »

    De Joseph Ratzinger, Instructio de libertate chris tiana et liberatione, 1986

    Le principe de subsidiarité doit être étroitement relié au principe de solidarité et vice-versa, car si la subsidiarité sans la solidarité tombe dans le particularisme, il est également vrai que la solidarité sans la subsidiarité tombe dans l’assistanat qui humilie celui qui est dans le besoin.

    Source : Catéchisme de l’Eglise Catholique §58

    Lien entre subsidiarité et participation

    L’application du principe conduit à organiser chaque communauté au service des personnes qui la composent. Celles-ci se devant de participer en retour au bien commun particulier de la communauté. « La participation est un devoir que tous doivent consciemment exercer, d’une manière responsable et en vue du bien commun. » La participation est définie comme « l’engagement volontaire et généreux de la personne dans les échanges sociaux. Il est nécessaire que tous participent, chacun selon la place qu’il occupe et le rôle qu’il joue, à promouvoir le bien commun. Ce devoir est inhérent à la dignité de la personne humaine ».

    Source : Catéchisme de l’Église catholique § 1913 et § 1917

    Lien entre subsidiarité et dignité

    Pour comprendre la subsidiarité, il faut être convaincu qu’elle est au-delà d’une méthode de management ou d’organisation. Et pour bien comprendre ce qu’elle est vraiment, il faut revenir à la vision qu’a l’Église de l’homme et de sa dignité.

    Lien entre subsidiarité et bien commun

    Sans la recherche du bien commun par l’entreprise, la subsidiarité conduit au développement de l’individualisme.

    Lien entre subsidiarité et destination universelle des biens