Actualités

Partager sur :

retour sur la formation Management et Miséricorde avec Don Pascal-André Dumont

10 février 2024 Actu régionale
Vue 50 fois

Retour sur la formation 'Management et Miséricorde' avec Don Pascal-André Dumont

Samedi 10 février à Dijon, nous étions une vingtaine à vivre la formation Management et Miséricorde avec Don Pascal André Dumont, Econome générale de la Communauté Saint Martin. Voici quelques éléments extraits de cette formation passionnante.

 

Intro :

Deus Caritas est : de l’évidence de mettre de l’amour dans les micros relations.

Il est aussi nécessaire de mettre de l’amour dans les macros relations.

Compendium de la DSE : l’amour doit être la norme constante de l’action.

La miséricorde est l’amour dans sa forme la plus aboutie. C’est l’amour qui va jusqu’au bout. Rejoindre la personne jusque dans sa fragilité, son péché. L’amour qui pardonne tout et de manière inconditionnelle.

 

La bienveillance

  • Aristote : elle consiste à vouloir du bien à une personne sans nécessairement qu’elle le sache et de manière désintéressée.
  • St Thomas : c’est un acte volontaire et universel. Je décide d’être bienveillant quelque soit les circonstances. Toute personne nécessite que je lui veuille du bien.
  • Kant : la bienveillance est un devoir , un devoir d’humanité. Si je ne suis pas bienveillant, je ne suis pas pleinement homme.

 

Révélation chrétienne

Dieu est le fondement ultime de la bienveillance.

St Paul, Ep, 1,3-11.

Ce qui est dernier dans l’exécution est premier dans l’intention. 

L’intention et la finalité doivent être alignés.

Le problème de la culture woke est que les choses ont le sens que chacun veut lui donner = suicidaire.

Le chemin pour passer de la valeur aux actes est la vertu.

La finalité est de mettre en adéquation la personne humaine et son acte de travailler au service de la finalité de l’entreprise et du bien commun.

La bienveillance de Dieu dépasse tous les obstacles.

Ga 5,22,23 : la bienveillance est un fruit de l’Esprit Saint.

Cette bienveillance puisée en Dieu permet de « sauver » l’autre, si et seulement si l’autre se laisse « sauvé ». On ne peut pas sauver quelqu’un contre sa volonté.

L’être humain a 2 besoins : AIMER et ETRE AIMER

 

La bienveillance en Dieu : 6 reflets dans le manager

  • La responsabilité du manager comme engageant dans cette bienveillance
  • Respect de la liberté de la personne humaine (emprise)
  • La confiance que le manager doit donner
  • La patience. « Ce qui se fait sans le temps ne résiste pas au temps » St François de Sales
  • Le Soutien. Dieu soutient pas sa grâce, le manager donne les moyens
  • La reconnaissance et le pardon. La manager accompagne en toute circonstance

 

Les œuvres de Miséricorde corporelles

  • Donner à manger
  • Donner à boire
  • Vêtir ceux qui sont nus
  • Assister les malades
  • Visiter les prisonniers
  • Accueillir l’étranger
  • Ensevelir les morts

 

Les œuvres de Miséricorde spirituelles

  • Conseiller ceux qui sont dans le doute
  • Enseigner les ignorants
  • Avertir les pécheurs
  • Consoler les affligés
  • Pardonner les péchés
  • Supporter les personnes ennuyeuses
  • La prière

Comment la miséricorde peut-elle avoir une place dans la vie professionnelle du dirigeant et de l’entrepreneur chrétien ?

La miséricorde, le fruit de la volonté d’aimer son prochain, où qu’il soit et quel qu’il soit, est au cœur de la pensée sociale chrétienne. 
Celle-ci ne nous rappelle-t-elle pas, en effet, que ? 

« Pour rendre la société plus humaine, plus digne de la personne, il faut revaloriser l’amour dans la vie sociale – au niveau politique, économique, culturel, en en faisant la norme constante et suprême de l’action »

(Compendium de la doctrine sociale de l’Église § 582)

Être un dirigeant chrétien jusqu’à pratiquer la miséricorde : oui, mais comment faire ? Comment progresser ?
Cette journée de formation ouverte à tous a pour objectif de nous faire prendre du recul par rapport à nos responsabilités quotidiennes d’entrepreneurs et de dirigeants, afin de mettre celles-ci sous le regard miséricordieux du Seigneur, de telle sorte que nous puissions essayer, dans nos entreprises, de conjuguer la nécessaire justice et la miséricorde.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE :

  • 09h00  Accueil et temps de prière
  • 09h15   Enseignement n°1 : «Pas de management authentique sans bienveillance dans le cœur du manager !»
  • 10h30   Temps de réflexion personnelle à l’aide de quelques questions
  • 11h00   Pause
  • 11h15    Enseignement n°2 : « De la bienveillance à la miséricorde en passant par la justice »
  • 12h30   Messe
  • 13h00   Déjeuner
  • 14h15    Enseignement n°3 : « Les œuvres de miséricorde et leurs applications dans le management »
  • 15h15    Temps de partage en petits groupes à partir des œuvres de miséricorde
  • 16h00   Remontée
  • 16h30   Prière conclusive     

 




2
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.