Dossier revue

Dirigeants chrétiens n°67 – Financer l’entreprise

Publié le 01/09/2014

Couverture DC 67Extrait du dossier

Par son activité, une entreprise est confrontée à divers besoins de financement. Elle doit acquérir des immobilisations (des machines, des locaux, etc.), financer la constitution de stocks, financer les délais de paiement consentis à ses clients et disposer à tout moment de ressources financières utilisables immédiatement pour faire face à ses dépenses quotidiennes de fonctionnement. De très nombreux modes de financement s’offrent à une société. Ne pas s’en tenir aux conséquences de la façon dont on a perverti le marché. Point de fatalité « méchante » en termes de financement. L’attitude face à l’argent n’est-elle pas une entité que chacun fait vivre selon ce qu’il est ?


Paroles de dirigeants

Une relation de confiance

Dominique Seau, président du groupe Éminence, souligne la relation de confiance fondée sur le respect de la parole donnée entre salariés, actionnaires et banquiers.

L’investissement responsable

« Seuls en France à faire cela de manière régulière, nous ne sommes pas là pour faire la révolution dans l’entreprise, mais pour l’aider à identifier ses problèmes et modifier ses pratiques », précise Olivier de Guerre pour donner la particularité de PhiTrust Active Investors.

 

Parole d’expert

Environnement, économie, éthique : qu’est-ce qu’un bon projet ?

Michel Badré, président de l’Autorité environnementale du Conseil général de l’environnement et du développement durable de 2009 à 2014, s’interroge sur le processus de décision permettant de déterminer, par une méthode acceptée par la société, si un projet est « bon ».

 

Relecture théologique

Croire en l’intelligence collective

Le père Nicolas de Bremond d’Ars invite à relire le thème de ce dossier à partir des témoignages des pages précédentes et propose de lire la Bible pour en faire « la compagne de sa route d’humanité ». Qui ne voudrait répondre à cette invitation en vérité pour « faire rêver le monde » ?