Assises Nationales des EDC – Le Havre 2022

  • 174 jour(s)
  • 11 heure(s)
  • 9 minute(s)
du 18 au 20 mars , 64 Quai de la Réunion Le havre

 ★ SAVE THE DATE 

ASSISES NATIONALES des EDC

D’un monde à l’autre … Agir en Espérance !

LES DOCKS – LE HAVRE – du 18 au 20 mars 2022.

Ouverture des inscriptions en Novembre 2021

🔎 Décryptage de notre Smartfeuille et de son identité visuelle ? C’est 👉 ici


Les Assises Nationales des EDC rassemblent une fois tous les deux ans plus de 2000 dirigeants d’entreprise. Elles sont un moment privilégié de réflexion, d’interpellation et d’écoute mais également de fraternité et de prière sur un thème issu de la réalité et des problématiques de l’entreprise et de notre société.

Elles accueillent de nombreux témoins, experts économiques, chefs d’entreprises, dirigeants, religieux et représentants politiques. Les précédentes éditions ont eu lieu :

  • Lyon en 2012 : « Entreprendre en espérance » à la Cité internationale
  • Nantes en 2014 : « Décideurs en vérité » à la Cité des congrès
  • Lille en 2016 : « Dirigeant et dérangeant » au Zenith et Grand Palais
  • Strasbourg en 2018 : « Oser pour une foi(s) – Vous serez mes témoins » au Palais de la musique et des congrès
  • Montpellier en 2020 : « Entreprenons pour la maison commune » au Corum (annulées en raison du Covid)

Les assises se dérouleront du 18 au 20 mars 2022, du vendredi matin au samedi soir aux Docks du Havre, le dimanche matin, autour de la cathédrale pour un temps de célébration.


Après « Entreprenons pour la maison commune ? », nous sommes heureux de vous annoncer le thème des Assises 2022 : « D’un monde à l’autre, Agir en Espérance ».

En attendant la smartfeuille, nous vous proposons de découvrir la feuille de route proposée par Philippe Royer, et sur laquelle nos équipes de préparation des Assises travaillent déjà pour vous proposer une réflexion (« la Smartfeuille ») et un programme qui détonne (« la Démarche »)

★★

« Nous vivons dans un monde en mutation. Tous les secteurs d’activité sont télescopés par les enjeux du digital, de la technologie, des changements sociétaux et environnementaux. La pandémie n’en est qu’un accélérateur qui pose les questions du sens, de la mort, du progrès…

Notre société ne peut poursuivre un modèle qui amène quelques centaines de personnes à être toujours plus riches en laissant des millions de personnes toujours plus pauvres. Notre société est profondément fracturée (Gilets jaunes, fracture des territoires, archipélisation d’une culture qui devient des cultures…)

Nous sommes entrés dans la fin d’un cycle qui va nous amener dans la période 2021 à 2030 à vivre des phases de chaos mais aussi des phases d’émergence. Vouloir nier cette réalité, nous amènerait à se laisser embarquer dans une logique mortifère. Cette période génère naturellement des peurs et des attitudes anxiogènes. Le réflexe est d’essayer de bâtir des murs pour préserver le passé et nos acquis matériels. Or cela conduit à une impasse.

Dans ce contexte, une très grande majorité à conscience qu’il faut changer et faire émerger un nouveau paradigme. Il est temps de se lever, de se mettre ne route et de réveiller l’indifférence des bons pour entreprendre nos vies. Il y a trop de commentateurs du monde et cela s’accentue avec les réseaux sociaux mais il n’y a pas assez d’acteurs qui unifient leur vie pour faire ce qu’ils disent.

Notre problème, c’est que nous voudrions que ce soit les autres qui changent (Les politiques, l’Europe…) mais le monde ne changera que quand chacun décidera d’être acteur de cette émergence en prenant conscience qu’ancré dans l’Espérance nous devons nous-même changer.

Quant à nous, dirigeants chrétiens, comme tous les êtres humains, nous avons le choix entre la mort et la vie. (Deutéronome). Sois nous nous laissons guider par les bruits du monde et nos désirs court terme, sois nous aspirons à la vie et nous relevons les défis qui se proposent à nous en 2022.

Dieu nous a créé gratuitement. En revanche, il a choisi de nous laisser libre de le suivre et de viser ou non la vie éternelle. Dieu le Père créateur compte sur les baptisés et tous les hommes et femmes de bonne volonté pour co-créer avec eux un monde.

Remplis de l’Espérance chrétienne et forts des contenus sur la Pensée sociale chrétienne, il nous revient de nous laisser guider par l’Esprit Saint à la suite du Christ rédempteur. Nous devons réveiller en nous le désir de Sainteté présent en chacun de nous mais qui doit germer et se développer. Pour cela, il faut se désarmer et laisser l’ES tenir son rôle sanctificateur. Cela nécessite d’accepter de visiter des chemins imprévus, de lâcher ses idoles pour vivre pleinement de la providence.

Avant de vivre la Pentecôte, les apôtres n’étaient pas lumière du monde. Ils débattaient de qui serait honoré de siéger à côté du Père, ils ne comprenaient pas le chemin pour aller vers le Père, Pierre a même renié celui qu’il avait reconnu Messie.

Le grand défi des chrétiens est de retrouver un élan missionnaire. Les chrétiens qui sont devenus minoritaires doivent éviter deux écueils :

  • La tentation de l’intégrisme qui viserait à préserver un petit îlot de personnes qui fort de leurs certitudes rejetteraient le reste de la société définitivement perdue.
  • La poursuite d’une dilution dans le monde qui nous conduirait à une mort lente

A nous d’aider notre monde à retrouver le sens et le goût de l’émerveillement : du beau, du bien, du bon… Il nous faut savoir nous arrêter et ne pas nous laisser dépasser par l’accélération des temps courts « Chronos » au détriment du « bon moment », « le Kairos »

Notre challenge pendant ces assises sera de faire réfléchir et de convaincre qu’il est possible de construire un monde nouveau qui intègre le progrès et la modernité au service de l’Homme.

Nous avons la responsabilité de porter une nouvelle vision de l’économie « Une économie du bien commun » qui réconcilie performance économique, innovation avec inclusion des plus fragiles et respect de la planète.

Plusieurs champs sont à explorer :

  • Celui de proposer de nouveaux modèles économiques tout en étant responsable et en apportant des réponses à la question des dettes financières, sociales et environnementales qui s’accumulent.
  • Celui de l’esprit d’entreprise, d’entreprendre ancrés dans une conscience que chaque chrétien a un devoir d’espérance et est appelé à devenir co-créateur qui déploie les talents qu’il a reçu
  • Celui d’une fraternité ancrée dans la Charité. Nous parlons beaucoup à juste titre des parties prenantes mais n’oublions pas la partie manquante : celle des exclus du système. Agir avec les EDC méritera une place en plénière.
  • Celui de l’écologie au sens environnemental afin de redevenir des gestionnaires de la planète, soucieux que nos états des lieux de sortie soient proche des états des lieux d’entrée lors de notre passage sur cette Terre. Laudato Si reste une source d’inspiration à partager.

Nous devons développer et assumer pleinement notre identité tout en veillant à accueillir l’autre dans le respect de son altérité. C’est pourquoi, il nous faut inviter des leaders charismatiques de mouvement d’entrepreneurs et dirigeants impliqué dans tout ou partie de cette économie du bien car l’Evangile nous rappelle que nous devons être également levain dans la pâte.

Nous devons nous laisser interpeler par les nombreux jeunes dirigeants qui ont rejoint les EDC pour qu’ils nous disent ce à quoi ils aspirent.

Seuls ces défis sont impossibles à relever. C’est pourquoi, il faut se laisser guider par l’Esprit Saint et cheminer en équipe et en mouvement, de profiter des éclairages lumineux de penseurs et des témoignages de membres et d’intervenants ayant décidé de se mettre en chemin pour répondre à sa vocation.

Il faut se former, discerner, expérimenter, échouer, rebondir, rendre grâce des succès. Nous pourrons alors passer dans le trou de l’Aiguille qui conduit à la vie éternelle. A l’inverse du jeune homme riche qui repart triste de ne pas lâcher ses biens matériels, nous serons heureux et joyeux d’avoir été choisi pour être lumière du monde et sel de la terre. »

Philippe Royer


Pour vous mettre « l’eau à la bouche », quelques photos des Docks qui nous accueilleront au Havre !

(c)GeorgesDekinder

2022-03-18 08:00:00 2022-03-20 13:00:00 Europe/Paris Assises Nationales des EDC – Le Havre 2022 https://www.lesedc.org/evenement/assises-nationales-edc-havre-2022/ Le havre
Lieu de l’événement
RETOUR SUR D’AUTRES RENCONTRES EDC
Formation président d’équipe EDC Languedoc – 29 janvier 2022
29 Jan
Formation président d’équipe EDC Languedoc – 29 janvier 2022
  • Languedoc-Roussillon
  • À Montpellier
  • Samedi à 09h00

Inscrivez vous ! Cette formation est réservée aux présidents d’équipe. Elle se déroulera le samedi 29 janvier 2022, de 9h à 14h. Lieu à définir. Vous recevrez toutes les infos pratiques avant la formation.

Le Voyage du Bien Commun à Rome : partez avec les EDC !
05 Déc 07 Déc
Le Voyage du Bien Commun à Rome : partez avec les EDC !
  • À Rome
  • Dimanche à 00h00

Les EDC sont heureux de prendre de nouveau part cette année au voyage du Bien Commun à Rome en décembre