Assises nationales 2018

Une interview de Mgr Jean-Paul Vesco

Publié le 26/02/2018

Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran, interviendra lors de nos Assises au cours d’une table ronde sur le risque de croire. Lors d’une interview donnée cette semaine au magazine La Vie, il évoque le risque du ressentiment, obstacle à la rencontre avec l’autre et avec le Christ.

Qu’est-ce qui peut donner aux chrétiens la force spirituelle de résister au ressentiment contre le terrorisme islamiste ?

La rencontre des personnes, évidemment. Mais cette rencontre prend du temps, pour se rencontrer en humanité. Elle suppose d’endurer le sentiment de demeurer incompréhensible pour l’autre, malgré un long compagnonnage. Mais nous avons pour cela un guide sûr : tout l’Évangile bruisse de ces rencontres de Jésus, qui rejoint les personnes par-delà leurs conditionnements sociaux, culturels ou religieux. Parfois dans un échange de regards. Ses paroles sur le Royaume n’auraient eu aucune prise dans les cœurs si les personnes ne s’étaient pas senties reconnues pour ce qu’elles étaient par cet homme largement en rupture avec les codes de son temps. Or le terrorisme vise à rendre impossible cette rencontre personnelle en vérité car il sait qu’elle est son talon d’Achille.

Propos recueilli par Marie-Lucile Kubacki, dans La Vie n°3780