Dossier revue

Revue Dirigeants chrétiens n°79 – Oser la subsidiarité

Publié le 01/09/2016

Extrait du dossier

La pensée sociale chrétienne (PSC) est une véritable langue vivante pour les EDC. En faisant de la dignité humaine un fondement, en multipliant les initiatives de suppléance, les chrétiens donnent voix à un principe vertueux.

 

 

 


Entretien croisé : La subsidiarité, un instrument de liberté ?

Chantal Delsol, philosophe, membre de l’Institut de l’Académie des Sciences Morales et Politiques et Alexandre Sevenet, président de Nepsen, cabinet de conseil en éco-énergies qu’il a créé et membre de l’équipe EDC Bussy (77)  évoquent ensemble une vision de l’homme plus autonome et libre…

Reportage : Un métier à tisser de « jolis liens »

Pour Éric Boel, membre EDC et Roannais d’origine, la tradition d’excellence des Tissages de Charlieu (LTC) tient d’abord aux ouvriers qui transmettent depuis des siècles cet art, intelligence de la main et de la matière, habileté à transformer un enchevêtrement de fils en pièces d’exception. Un patrimoine historique sur lequel s’appuyer pour se développer.

Spécialisé dans la confection Jacquard, LTC a misé sur le textile créatif et technique. À partir d’un éventail de 2 800 sortes de fils différents, les recettes semblent infinies : « 700 créations voient le jour chaque mois : nouvelles compositions, dessins, structures, c’est l’essence de notre métier, car on achète un vêtement sur un coup de cœur. Notre métier, c’est de parler au cœur » rappelle Éric Boel, qui a repris l’entreprise en 1997 après une carrière dans l’hôtellerie, jamais lassé du bruit entêtant des quatre-vingts métiers à tisser qui brassent le coton, la laine, la soie, ou la viscose.

Par Élise Chardonnet

 

Relecture théologique

« La subsidiarité ne serait-elle pas le sommet du management intelligent ? C’est bien ce qui ressort de ce numéro de la revue Dirigeants Chrétiens. Essayons de comprendre pourquoi. La théologie nous enseigne combien Dieu, le premier, respecte infiniment la liberté et la souveraineté de ses créatures : il patiente, il soutient mais sans contraindre, sans jamais s’imposer avec dureté ou par intrusion. Il sollicite et avise, il conseille et laisse à l’homme l’initiative d’entreprendre dans le sens du bien ; mieux encore, il l’oriente vers la vie : « Choisis donc la vie » dit Dieu, par l’intermédiaire de son prophète Moïse, à un peuple qui hélas a bien souvent choisi des impasses (Dt 30,19). »

Par Le père Pierre Coulanges, conseiller spirituel de l’équipe EDC de Carpentras, membre de la commission Sources bibliques et théologiques

 

RENCONTRE AVEC UN ENTREPRENEUR MEMBRE DES EDC

Marie de Colbert – Saga d’une folie montpelliéraine : le château de Flaugergues

Arrivée sur le coup de feu. Une centaine de couverts étaient réservés ce premier jour d’été au château de Flaugergues. Dans cette « folie », maison de plaisance au cœur de Montpellier, la famille Colbert gère un patrimoine, le restaurant Folia, un vignoble, et des jardins dits remarquables avec une vingtaine de salariés. « Un lieu de culture, fruit de mariage passionné entre la nature et la culture » aime à rappeler le propriétaire. Rencontre avec Marie de Colbert, membre depuis un an de l’équipe EDC Montpellier Guilhem et gérante du restaurant et des réceptions au château de Flaugergues. Rencontre aussi avec son beau-père Henri de Colbert. Pour préserver le patrimoine et le vignoble, il témoigne des différentes anxiétés, comme celles de tous les propriétaires actuels riches en terres mais pauvres en liquidités, et du soutien apporté par son équipe EDC.

Par Jean-Baptiste Deau