Dossier revue

Revue Dirigeants chrétiens n°83 – Susciter la participation

Publié le 16/05/2017

Extrait du dossier

Principe de la pensée sociale chrétienne, la participation consiste à ce que chacun « apporte sa pierre » dans tous les domaines de la vie sociale, en vue du bien commun. C’est un devoir pour tout homme. En entreprise, quel regard les entrepreneurs et dirigeants portent-ils sur la participation ? Comment la suscitent-ils ? Quels enjeux sont à l’oeuvre dans cette démarche qui pourrait apparaître comme une dépossession de leur pouvoir et qu’ils vivent au contraire comme un atout humain et même économique.


Entretien croisé

Susciter confiance et esprit d’initiative

Le père Baudoin Roger, codirecteur du département de recherche Économie et Société au Collège des Bernardins, enseignant en morale sociale à la faculté Notre-Dame et au Centre Sèvres et aumônier des jeunes professionnels du MCC Paris, et Philippe Hyvert, président du conseil d’administration de l’entreprise de prêt-à- porter HappyChic (groupe Mulliez) après 20 ans chez ADEO dont 5 ans au sein du comité Groupe définissent ensemble les conditions de mise en œuvre de la participation en entreprise.

 

Témoignage

Considérer le potentiel de chacun des salariés

« Le management participatif correspond à mes convictions profondes : considérer le potentiel de chacun de mes salariés et le responsabiliser par rapport à son métier. L’ancienneté est d’ailleurs une constante dans l’entreprise dont la devise est « Notre passé donne du sens à notre avenir ».
C’est au cours d’une réunion « Vision », tous les six mois, avec la quarantaine de collaborateurs administratifs, que nous préparons l’année suivante et définissons la politique d’entreprise. Nous avons ainsi mis en place une charte intitulée « CailleZen » (du japonais « kai », changement, et « zen », meilleur) qui fixe 8 engagements dans des domaines comme la qualité ou le développement durable, dans une dynamique d’amélioration continue. Au-delà du projet économique, l’entreprise a un devoir sociétal. Nous la vivons comme une communauté d’hommes et de femmes dont l’objectif est de construire quelque chose ensemble. Et j’espère que ce mode de fonctionnement aide mes collaborateurs dans la reconnaissance d’eux-mêmes et l’épanouissement dans leur vie personnelle. »

Bertrand Caille, dirigeant du Groupe Caille – Transport, logistique, déménagement, créé en 1847 (250 salariés) et membre de l’équipe EDC Laon.

Propos recueillis par Emmanuelle Richer

Reportage en entreprise

La collégialité pour faire avancer l’entreprise

Rencontre avec Denis Lacoste, membre des EDC à Paris depuis 10 ans et fondateur du traiteur haut de gamme Le Figuier, qui vient de fusionner avec Au Panier des Halles. Une entreprise qui a fait le choix de prendre toutes les décisions de façon collégiale, une illustration de la participation.

Par François Vierville

Relecture théologique :

Ne former qu’un seul corps

Il y a quelques années, engagés dans l’animation de centres de vacances, nous parlions beaucoup de direction participative et de cogestion. Ces notions ont certes évolué mais demeurent d’une brûlante actualité. « On ne fait pas le bonheur des gens sans eux » : ce proverbe met en lumière la nécessité d’associer nos partenaires ou nos collaborateurs aux décisions […]

Jean-Jacques Gehenn, pasteur, conseiller spirituel de l’équipe EDC Piémont-des-Vosges.