Ressourcement

Assises de Strasbourg 2018 – Ateliers

Des ateliers à choisir

Le Samedi 17 mars après-midi, 14 ateliers sont organisés avec des témoins autour du Thème des Assises : Oser pour un foi. Découvrez-les et donnez vos préférences en vous inscrivant.

Des ateliers pour apprendre à témoigner …

 

Conférence-débat – L’expression religieuse dans le monde professionnel est-elle légitime?

Oser dire… Bien sûr, mais que nous dit le droit ? Dans une France où le sujet de la laïcité revient sans cesse, que nous autorise le droit aujourd’hui ?
Poussons la réflexion jusqu’aux obstacles et aux limites que la société, la loi ou la personne elle-même se mettent. Essayons de mieux identifier les espaces où le témoignage est possible afin d’apprendre à être témoin.
Quelques questions : Est-il légal en tant que chef d’entreprise de mettre une crèche dans une entreprise, une icône sur son bureau, de parler de sa Foi ?
Que font les autres religions ?

Intervenant : Francis Messner

Conférence-débat – Comment situer la parole chrétienne au cœur d’institutions laïques ?

Etre chrétien empêcherait-il de penser librement ?
La parole chrétienne a-t-elle quelque chose à apporter à la sphère économique ?
Si on n’hésite pas à faire appel à des clercs ou à des philosophes pour siéger à un comité d’éthique, ne serait-il pas bon de les faire entrer dans les cercles financiers et les entreprises ?
Et l’Eglise elle-même, n’aurait-elle pas besoin de bénéficier de l’expérience des entreprises et des institutions publiques pour améliorer son propre management ?
Et que dire de la laïcité ? Permet-elle au religieux d’apporter sa contribution à une société en construction ? ou est-elle l’étendard qui permet d’exclure le fait religieux de la vie sociale ?
En quoi laïcisme et laïcité sont-ils différents ? Sommes-nous sûrs de ce que veut dire laïcité ?
« Les institutions sont laïques, la société ne l’est pas », E. MACRON

Intervenant : Michel Deneken

 

Conférence-débat – Témoigner en entreprise : pourquoi pas ? mais comment ?

Parler de sa foi dans un contexte professionnel n’est simple pour personne.
Les questions que peuvent soulever le mélange des genres, le rapport entre ce qui relève du « privé » et ce qui relève du « public » … sont nombreuses.
Beaucoup préfèrent ne pas mêler dialogue professionnel et partage de sa foi. Est-ce juste ?
Devons-nous cloisonner notre vie pour être plus performants ?
Comment être fidèle au grand mandat missionnaire du Christ dans notre travail ? Est-il possible de dire ouvertement sa foi ?
Au-delà des questions légales, nous essaierons par nos témoignages d’esquisser des pistes de réflexion pour ouvrir la porte à la proposition de la foi dans tous nos lieux de vie, en particulier professionnel…

Intervenants : Raphael Cornu-Thenard, Gabriel Rochette de Lempde

Conférence-débat Quand le témoignage explicite me paraît impossible …

Il est des contextes où dire notre Foi de manière explicite nous semble impossible, ou nous met en danger. Dieu nous parle : « Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel : un temps pour se taire et un temps pour parler, un temps pour aimer et un temps pour détester » (Ecclésiaste 3, 1.13)
Dois-je toujours parler ? Parfois ne vaut-il pas mieux se taire ? Comment convertir et se convertir sans rien dire mais tout simplement en se laissant aimé et en aimant ?

Intervenant : Catherine Ricard

 

Atelier – La prière: source de tout témoignage

Témoigner de Dieu, de son Amour, du Christ Vivant, s’enracine dans une vie de foi personnelle, et donc aussi dans une certaine vie de prière, de relation à Dieu.
S’il faut dire notre Foi, il nous faut tout comme Pierre nous rendre souple à la volonté de l’Esprit.
Quand nous parlons, nous témoignons, c’est l’Esprit qui parle à travers nous.
Il nous faut donc entretenir intimement ce lien d’amitié qui nous unit au Seigneur, il nous faut cultiver notre « abandon » à l’Esprit.
La prière silencieuse est souvent le lien avec notre Dieu, l’occasion de renouveler notre docilité à l’Esprit.

Intervenant : p. Antoine d’Augustin

 

Conférence-débat – Y a-t-il des idoles de l’entreprise à dénoncer et un message à annoncer?

Que dit-on dans nos entreprises de la recherche de gains par tous les moyens ?
Aujourd’hui dans le monde économique en général, dans le monde de l’entreprise en particulier, il peut y avoir des discours dominants, des standards de pensée, des leitmotivs sur… la performance, la productivité, le taux de rendement interne, l’optimisation, la réduction des coûts…
N’y a-t-il pas certaines idées reçues à questionner ? N’y a-t-il pas d’autres valeurs à promouvoir qui participent elles aussi au véritable bien de l’entreprise et des collaborateurs (la place et la valeur de l’homme au travail, le rôle social de l’entreprise, …)
Comment être porteur d’un message d’espérance, parfois à contre-courant du discours majoritaire ? Peut-on se mettre en porte à faux par rapport à ses actionnaires, sa direction par Amour pour son prochain ? Peut-on refuser une mission/un poste au nom de sa foi ?

Intervenant : Yvon Savy

 

Conférence-atelier – Dirigeant chrétien : oser une parole forte, risque ou opportunité ?

Notre statut de dirigeant nous pousse intrinsèquement à prendre la parole, et c’est une parole forte, incarnée, qui est attendue de nous. Mais comment oser ? Avec Clément Lescat, nous verrons :
• Comment creuser son intériorité pour puiser en soi une parole qui impacte, et qui nous met au service de nos collaborateurs,
• Comment porter une parole dynamisante, pour un vrai témoignage dans le travail,
• Comment affiner sa cohérence et son discernement pour ajuster une parole juste qui tienne compte des personnes et situations différentes.

Intervenant : Clément Lescat


… et pour partager son expérience

 

Atelier – Comment mon entreprise favorise la dignité de mes collaborateurs ?

« Qu’est-ce que la dignité appliquée au travail ?
Grâce à cet atelier, vous pourrez écouter des entrepreneurs et dirigeants qui témoignent de la manière dont ils œuvrent, au sein de leur entreprise.
Ce qui apparaît comme un défi dans un contexte économique tendu peut se révéler, au contraire, très fructueux.
Tout comme le Christ, quel regard posons-nous sur ceux et celles qui viennent à nous pour travailler dans nos entreprises ?

Témoins : Hervé Baulme, Romain Chalumeau 

 

Atelier – Comment mon entreprise contribue-t-elle au bien de chacun et de tous ?

Rechercher le bien commun pour un dirigeant d’entreprise ce n’est pas rechercher l’intérêt général, qui autorise le sacrifice de quelques-uns, c’est rechercher le bien de tous, dans l’entreprise bien sûr mais aussi à l’extérieur, avec les clients, les fournisseurs…
Vaste programme pour un dirigeant et clé de voute de la Pensée Sociale Chrétienne, le Bien commun sera au cœur des interventions d’Armel et de Pierres-Yves qui se proposent de partager avec vous, comment, ils s’essaient à le bâtir au quotidien.

Témoins : Armel de Lesquen, Pierre-Yves Pouliquen 

 

Atelier – Bâtir une relation de confiance avec ses collaborateurs grâce à la subsidiarité ?

La subsidiarité consiste à donner à tous les membres de l’entreprise les moyens d’atteindre les objectifs qui leurs sont assignés. Pour que cela fonctionne, cela implique qu’une certaine confiance tisse la relation entre le dirigeant et ses collaborateurs. Au fur et à mesure que la subsidiarité se met en place, cette confiance grandira, et sera porteuse d’un développement fécond pour l’entreprise et les équipes qui l’habitent.

Dans cet atelier Cyril et Etienne vont nous faire part de l’impact de la subsidiarité sur les relations et en particulier sur la confiance entre collaborateurs et dirigeant.

Témoins : Cyril de Queral, Etienne Leroi

 

Atelier – Comment, dans mon entreprise, chacun peut-il apporter sa pierre ?

Il n’y a pas que les DRH qui expliquent que la principale richesse d’une entreprise c’est son capital humain, et sa capacité à participer au développement de l’entreprise.
Cette participation des salariés, source de progrès, et expression d’une véritable liberté, l’église souhaite qu’elle soit la plus large possible.
Elle doit pouvoir s’exprimer à l’intérieur mais également à l’extérieur de l’entreprise. Souvent les dirigeants ont du mal à « ouvrir les vannes de la participation » car ils risquent d’en perdre le contrôle.
Marie-Odile et Marc nous expliquerons qu’au-delà de ce risque, la participation est bien, au final, source de richesse pour tous.

Dans cet atelier deux dirigeants témoigneront de leur vision de ce principe dans leur entreprise.

Témoin : Marie-Odile Lemasson

 

Atelier – Dirigeant, entrepreneur :  propriétaire ou intendant, quelle responsabilité ?

La destination universelle des biens en tant que principe de la pensée sociale chrétienne questionne le dirigeant et l’entrepreneur sur sa responsabilité vis-à-vis des biens dont il dispose ; En est-il propriétaire ou intendant ? Non pas que tout appartienne indistinctement à tous, mais que personne ne peut être privé du droit de posséder.

Et ce principe s’applique autant aux biens immatériels qu’aux biens matériels ; nul ne doit être exclu de l’accès aux biens immatériels (connaissance, compétence, croyance, etc.) qui se multiplient quand on les partage

Témoins : Marie de Colbert, François Jeanne-Beylot 

 

Atelier – Comment faire de mon entreprise une communauté solidaire ?

La solidarité au sens de la pensée sociale chrétienne n’est pas « un sentiment de compassion vague ou d’attendrissement superficiel pour les maux subis par tant de personnes proches ou lointaines. Au contraire, c’est la détermination ferme et persévérante de travailler pour le bien commun ; c’est-à-dire pour le bien de tous et de chacun parce que tous nous sommes vraiment responsables de tous ». (Jean-Paul II in Sollicitudo rei socialis)

Dans cette atelier, Alexandre et Renaud vont nous partager comment ils essayent de faire de leur entreprise une communauté de collaborateurs solidaires et comment Dieu est présent aussi de manière solidaire dans leurs projets.

Témoins : Alexandre Python, Renaud Sassi 

 

Atelier – Temps de prière guidée

Ce moment de prière est proposé comme un temps de respiration et de relecture après 2 jours où nous aurons entendu beaucoup de témoins, reçu des questions, entendu des réflexions.

La prière nous permet notamment de réaliser que le Christ est présent parmi nous, parce que nous sommes « réunis en son nom » (Mt 18, 20).

Elle nous aide à nous transformer pour que nous voyons nos entreprises, lieux de vie et de relations humaines, avec le même regard que le Christ.

Elle nous invite à nous mettre en état de « faire la volonté du Père ».

Témoin : Christian Tanon


 

Revenir sur l’événement