Paris

Les membres s’engagent, s’enrichissent et créent la vitalité du mouvement parisien

Publié le 18/06/2021

Lorsque engagement rime avec vitalité,

A la rentrée, nous aurons un moment de rencontre dont nous allons vous communiquer la date rapidement. Soyez attentifs à cette information !

En attendant, la rentrée, c’est aussi le moment de redéfinir ses engagements.

Les EDC offrent de belles occasions de mettre vos forces vives au service du mouvement pour renforcer sa vitalité : animateur de secteur, président d’équipe, membre de l’équipe accueil des nouveaux entrants, membre de l’équipe qui organise les Matins, membre de la Commission Repères.

💬 La parole est aux membres EDC ! 💬

Un mot de la part de Marie-Noëlle, Présidente de la région Paris, sur les engagements possibles,

🔝engagements dans une commission des EDC :

« De nombreux engagements sont possibles aux EDC. Vous y êtes tous bienvenus.

Je suis membre de l’équipe des Matins depuis 7 ans. C’est un lieu d’expression, où vous avez la possibilité de choisir, avec l’équipe, les témoins à qui vous voulez donner tribune pour inspirer les membres des EDC. C’est aussi un moyen de diffuser notre vision de l’engagement chrétien dans le monde professionnel.

Je suis aussi membre de la Commission Repères. Y sont traités les grands sujets, d’actualité ou de fond, qui ont vocation à être discernés pour nourrir la réflexion des membres et nos prises de position à l’extérieur du mouvement. Un très beau moyen de mieux comprendre et d’apporter sa contribution à la réflexion. »

Un mot d’Etienne Hubert sur la place d’un animateur de secteur,

🔝 animateur de secteur

« Peut-on concevoir une organisation moins bureaucratique et plus réactive que les EDC ? Comment notre mouvement peut-il tourner avec seulement 3 échelons hiérarchiques entre un membre d’équipe, quel qu’il soit, et Philippe Royer, le président à l’échelle nationale ? Ce miracle de légèreté est rendu possible grâce à quelques fonctions transverses bien utiles, comme celle d’ «animateurs de secteur». Nous sommes 7 à avoir cette mission à Paris, pour «animer» les 40 équipes que compte la capitale .

Depuis 3 ans, je suis l’un d’eux, avec le bonheur de connaître de mieux en mieux 6 belles équipes de la rive gauche, en participant parfois à leur réunion mensuelle. Je suis aussi l’interlocuteur régulier de leur président pour tout sujet RH, d’organisation, de coordination avec la région qu’il souhaite me soumettre. Ainsi les équipes peuvent conduire leurs activités avec une réelle autonomie, tout en étant solidement reliées à un mouvement avec sa dynamique d’ensemble, ses événements ou ses projets à l’échelle régionale ou nationale.

Pour faciliter les relations à tous les niveaux, partager les défis, et être plus créatifs dans nos initiatives, nous nous réunissons régulièrement tous les 7 dans un ‘bureau régional’ animé par notre présidente, Marie-Noëlle de Pembroke et notre conseiller spirituel, le Père Antoine d’Eudeville.»

Un mot d’Amaury de Monicault sur son rôle de président d’équipe,

🔝président d’équipe

«Je n’aime pas ce mot – presqu’un titre – de président. Suis-je même « responsable » d’une équipe où chacun a des responsabilités beaucoup plus importantes dans sa mission d’entrepreneur et de dirigeant chrétien ? J’ai simplement pris mon tour pour être celui qui entretient et ravive la flamme qui brûle dans notre équipe ; sans doute cette flamme serait-elle sinon étouffée par notre quotidien. Peut-être brille-t-elle même avec plus d’intensité pour guider nos pas et orienter nos choix, …  Je sais seulement qu’elle éclaire notre quotidien et se nourrit de nos partages et témoignages en vérité et que nous pouvons tout lui confier.  Il est donc trop important de veiller à ce qu’elle ne s’éteigne pas. Et cela est une vraie joie.»

S’engager aux EDC favorise la rencontre et permet de raviver la flamme ? Mais alors comment maintenir cette flamme allumée et la rependre ?

Augustin, Président d’Equipe est aussi engagé au sein de l’équipe accueil de Paris. Il nous éclaire en présentant le rôle de binôme missionnaire.

🔝binôme missionnaire pour accompagner la création d’une nouvelle équipe

Cette saison la récolte a été excellente. De nombreux candidats se sont tournés vers l’équipe accueil pour rejoindre le mouvement. Or, ces entrepreneurs & dirigeants chrétiens, qui attendent de rejoindre une équipe sont parfois bloqués par les distances à parcourir : les quartiers dans lesquels ils habitent et les paroisses qu’ils fréquentent ne comptent aucune équipe. Le trajet les refroidit.

Pour pouvoir les accueillir, il faut essaimer (!) La région Paris a identifié les quartiers qui manquent le plus cruellement d’équipe (18e, 20e, 12e, …) et proposer une formule simple pour accompagner ces lancements : un binôme missionnaire pour accompagner chaque lancement d’équipe.

Le job de binôme missionnaire :

🔆 prendre contact avec le curé de la paroisse visée

🔆 identifier les premiers membres avec l’équipe accueil et la paroisse locale

🔆 organiser les premières soirées

🔆 passer la main à un nouveau Président d’Equipe dans les 6 mois

L’engagement en temps est donc d’une soirée par mois, à ajouter à celle partagée avec votre propre équipe (les binômes en restent membres pendant toute leur mission !)

Le profil des binômes missionnaires :

🔝 membres des EDC depuis plusieurs années

🔝 n’ayant pas de responsabilité de Président d’équipe ou Conseiller Spirituel

🔝 souhaitant s’engager dans le mouvement, sans quitter leur équipe actuelle, qu’ils aiment tant.

Bref, l’occasion de reprendre du service !

Si vous êtes tentés, écrivez à @Cécile de Lorgeril pour un échange rapide avec le coordinateur de développement de la région IDF. »

Après ces témoignages de membres engagés pour la vitalité du mouvement, nous espérons que cela vous donnera envie de soutenir la flamme parisienne des EDC ! 😉