Article de la revue

A Marseille, Massajobs réconcilie les personnes avec le travail

Publié le 01/09/2019

Mauvaise orientation, situation fragile, première expérience peu concluante… les blessures du travail sont de véritables freins à l’embauche. Depuis 2014, Massajobs propose un accompagnement pour se remettre en route et rencontrer des employeurs. L’association est présidée par Jean-Benoît Carsin et dirigée par François Eygun, tous deux membres EDC à Marseille.

Le XIIIe arrondissement de Marseille connaît un taux de chômage élevé : 26% des actifs en âge de travailler sont demandeurs d’emploi. Il y a cinq ans, plusieurs personnes engagée à la Fraternité Bernadette ont souhaité créer une association pour venir en aide aux personnes qui peinent à trouver un emploi qui leur convienne, en particulier les plus désocialisées. Aujourd’hui, huit personnes dont des « révélateurs de talents » rencontrent, accueillent et accompagnent les candidats pour leur permettre de devenir acteurs de leur recherche d’emploi.

Massajobs pour reprendre confiance et se reconstruire

L’accompagnement permet aux personnes de travailler sur qui elles sont et sur ce qu’elles désirent. Dirigeant de la société de services et d’ingénierie en informatique Itcom Services, Jean-Benoît Carsin est convaincu qu’une telle démarche a beaucoup de sens : « Comme employeur, je croise de nombreuses personnes qui viennent pour faire ce dont elles n’ont pas envie ou qui cherchent un emploi sans passion ni âme… Massajobs, c’est d’abord un chemin pour la personne, souvent blessée, à reprendre confiance en elle et à se reconstruire. C’est une dém arche de guérison qui est plus ou moins longue. Il n’y a pas de recherche de performance mais chacun des candidats doit être dans une recherche sincère de travail. »

Faire le pont entre les entreprises et les habitants des cités

Après cette première démarche, Massajobs fait le pont entre les entreprises et les habitants des cités qui cherchent à travailler, en lien avec des organismes publics. Parmi les 263 personnes accueillies en 2018, 220 ont été accompagnées. Au total, 80 ont trouvé un emploi et 32 ont été orientées vers une formation. La Fondation des EDC a décidé de soutenir cette action auprès de personnes en situation de fragilité et éloignées du monde du travail en versant à Massajobs une subvention de 10 000 euros par an pendant deux ans.