Picardie

Retour sur la soirée parrainage de jeunes pour leur projet professionnel du 20 décembre 2018

Publié le 27/12/2018

Un programme de parrainage test est en cours depuis cet été entre Les EDC Picardie et Apprentis d’Auteuil, 4 jeunes en ont déjà bénéficié. Cette initiative a pour but d’accompagner de grands adolescents (16 à 18 ans) dans la maturation de leur projet professionnel. Ils sont souvent étrangers, presque toujours « sans papier », la plupart du temps sans leur famille. Il est crucial pour eux, pour tout un tas de raisons administratives qu’à leurs 18 ans, ils puissent justifier d’un emploi ou d’un contrat d’apprentissage.

Hugues Frachon a eu la chance de parrainer Line et Oumar Saïd depuis le mois de juin. Une fois tous les mois et demi environ, il passe un moment avec eux dans leur maison d’Agnetz. Il les écoute, les questionne, les encourage et tâche de poser un regard d’adulte bienveillant sur ces jeunes.

En bon chef d’entreprise, il pourrait être tenté de contrôler la mise en œuvre d’un plan d’actions, mesurer les résultats et même calculer un retour sur investissement (son temps n’est pas gratuit, quoi !). Avec quelques mois de recul, il se rend compte qu’à agir de la sorte, il passerait sous silence sa joie de les retrouver, leur touchante manière de l’accueillir, la vérité de leurs échanges, le soin qu’ils prennent l’un de l’autre, les progrès qu’ils font en français etc.

Oumar-Saïd a signé un contrat d’apprentissage qui devrait lui permettre d’obtenir un CAP puis un Bac Pro, chez un gros plaquiste. Il n’y est pour rien ; il avait été exemplaire dans cette entreprise à l’occasion d’un stage. Mais la veille de son entretien, il lui a juste conseillé de regarder son recruteur dans les yeux (sa culture Ivoirienne le lui interdisait).

Line cherche encore. Mais acharnée et sérieuse comme elle est, il est assez confiant.

Conjointement avec les instances régionales des Apprentis d’Auteuil, très impliqués dans notre test, il est temps  d’ouvrir ce parrainage à davantage de jeunes et davantage de patrons (EDC ou non). C’est pourquoi les EDC ont été invités à venir dîner chez SESON le 20 décembre prochain. Une trentaine d’adultes (EDC, conjoints, non-membres entrepreneurs ou dirigeants) y ont rencontré une trentaine de jeunes d’Apprentis d’Auteuil.

80 personnes ont participé à la réunion dont une quarantaine de membre EDC et une trentaine de Jeunes des Apprentis d’Auteuil.

Le but de cette soirée étaient d’offrir à ceux qui le souhaitaient l’occasion de parrainer un ou 2 jeunes. Une quinzaine de parrainage en sont sortis !