Témoignage d'un membre des EDC

Témoignage du Père Hubert Champenois, conseiller spirituel diocésain suite aux assises régionales Pays de La loire – Centre Val de Loire

Publié le 23/05/2019

Un grand merci pour cette journée « plein pot » aux Sables d’Olonne. Conseiller spirituel depuis 1990, cela fait du bien de se ressourcer à une rencontre régionale. Déjà en novembre et janvier, j’étais à Paris pour l’université d’automne et la formation C.S.

Accompagnant comme C.S., une nouvelle équipe dans le vignoble nantais (Florent était là, futur responsable).

J’ai bien aimé et apprécié la démarche rigoureuse et bien adaptée à l’auditoire, à partir du topo de Marie, sur l’originalité des EDC dans sa dimension humaine et spirituelle.

Partir de ce qui fait du poids dans la vie professionnelle des membres. Grandir, à partir de l’Ecoute, vital quand une équipe démarre. Dans notre nouvelle équipe (x10) … 5 rencontres ont été nécessaires pour se connaître, 2 pour se rencontrer, surtout quand chacun a un itinéraire marqué par bien des évènements… et il y a aussi des « non-dits » qui peuvent s’exprimer, même quand des situations dérapent. L’accueil de tous est important. Viendra l’étape du discernement. Place aussi de la Parole de Dieu (pour nous l’Evangile du dimanche suivant). Merci, Marie !

La réflexion de M. Crouy fut fort dense. Le lien entre Tibériade et l’aujourd’hui. Super ! d’autant qu’hier, la résurrection était récente et nous vivons après Pâques depuis 2000 ans ! → nuit → aube !

C’est toujours l’expérience d’aujourd’hui. Dans une équipe, c’est un lieu original pour les disciples que nous essayons d’être.

Le témoignage de M. Gonnord (comme jadis dans d’autres assemblées CFPC – EDC) était super… car la relecture de l’histoire sociale de Fleury Michon est significative de la ténacité des responsables, de la Foi en l’homme qui les soutenait pour avancer en vérité, ou rectifier s’il le fallait. C’est important pour les membres EDC d’être témoins et héritiers de toute une histoire de la pensée sociale de l’Eglise est à prendre en compte encore plus dans un aujourd’hui très littéral. L’équipe de Fontenay- Le- Comte a traduit à sa manière cette réflexion.

Merci pour ce fil rouge, qui voulait rejoindre l’homme, le chrétien, le disciple missionnaire.

 

Bonne montée vers Pâques !

Père Hubert Champenois, conseiller spirituel diocésain, Nantes 44