Dans les médias

Chronique des EDC sur RCF – C’est le Printemps !

Publié le 13/03/2019

Retrouvez la chronique du 12 mars 2019 de Jean-Marie Valentin, président des EDC à Paris, sur RCF

 

Cela fait 18 semaines que le mouvement des gilets jaunes a débuté pour s’opposer à l’augmentation du prix des carburants. Et de débordements en débordements, ce mouvement s’est dissout dans la violence et la vacuité : on y a gagné un « grand débat » et un prix du gazole au sommet comme si de rien n’était. Désespérant !

Cela fait des mois que la pédo criminalité au sein de l’Eglise fait les gros titres de la presse et occupe le cœur et l’esprit de bien des chrétiens, meurtris, honteux, tristes. Notre Eglise serait remplie de « pourriture » nous dit un évêque, elle serait atteinte d’un « cancer métastasée » nous dit un autre, comme autant d’uppercuts dialectiques que nous encaissons, incrédules et sonnés. Un cardinal, le primat des Gaules, est condamné sur un fondement juridique inédit et douteux et tout le monde semble s’en réjouir au nom de la nécessaire purification de l’Eglise, comme si le procès d’un homme pouvait être celui de l’Eglise Universelle. Que dira-t-on si le procès en appel venait à lui rendre son innocence et son honneur ? Désespérant !

Cela fait des mois que j’investis, que je travaille d’arrache-pied avec mes équipes qui redoublent d’ardeur et d’imagination pour développer des solutions et des services pour un marché qui le réclame et se dérobe à la fois. Les nuits sont courtes. Chaque jour est un combat, chaque petite avancée une victoire, l’enthousiasme le dispute au doute, la raison à l’ambition. Combien de dirigeants, de commerçants partagent aujourd’hui mes insomnies et mes démons, d’être responsables de tout et de se savoir si fragiles ? Désespérant !

Et puis, au hasard d’une montée qui m’a paru éternelle, dans le froid, le vent et la neige, je suis arrivé au col de Balme où j’ai vu apparaitre entre les nuages et sous un rayon de soleil, le massif du Mont Blanc. Magnifique !

Et puis au hasard d’un coup de téléphone à l’un de mes collaborateurs, pour savoir où il en était d’une affaire importante, je lui dis face à sa frustration de n’avoir abouti, « bon, je crois que là on est dans le dur. Au moins ça nous fera des souvenirs », avant d’en rire ensemble ! Magnifique !

Et puis en retrouvant ce week-end ma maison et ma rue, je me suis aperçu que les prunus et les forsythia étaient déjà en fleurs. Magnifique !

Et puis en retrouvant dimanche ma paroisse, notre communauté et nos prêtres, j’ai vu une Eglise rayonnante, belle et vivante en marche vers Pâques. Magnifique !

Puisse ce printemps qui succède à ce si pénible hiver, nous rappeler la beauté de toute chose et le sens de nos vies. Bonne semaine à tous.