Régions EDC

Retour sur la Matinale des EDC Alsace – 10 septembre 2020

Publié le 06/10/2020

Les EDC Alsace recevaient Frédéric de Blay, Professeur au CHU de Strasbourg et responsable du Pôle Thoracique, et membre d’équipe EDC pour évoquer l’impact de l’épidémie de COVID 19.

Alors que l’épidémie de COVID 19 est loin d’être derrière nous, le Professeur Frédéric de Blay, a évoqué la gestion de la situation de crise créée par la vague de COVID 19 au printemps dernier par le CHU de Strasbourg.

Au coeur de son intervention passionnante : la capacité de réaction, d’adaptation du CHU et le souci de la santé des malades, bien sûr, mais aussi des personnels, lourdement engagés dans cette crise.

En soulignant l’impact sans précédent de cette vague épidémique, Frédéric de Blay a décrit l’incroyable réactivité du personnel soignant et non-soignant, son professionnalisme, la gestion de la pression et du stress, l’adaptation dans l’urgence de l’ensemble de la structure hospitalière…. Avec une première étape déterminante : la création à l’hôpital d’une cellule de crise, qui devait à la fois organiser l’arrivée massive des malades mais aussi organiser la protection du personnel, et sa formation à ce nouveau virus et à ses conséquences. Une formation et une organisation décisives quel que soit le niveau d’action des personnels, qu’ils soient aide-soignants, infirmières, ambulanciers, urgentistes ou médecins…

Ce défi a impacté l’ensemble des dimensions du CHU de Strasbourg, qu’il s’agisse par exemple de se fournir en matériel de protection, comme les masques pour l’ensemble du personnel, ou en respirateurs, avec par exemple la transformation de « masques Decathlon » en véritables masques pour respirateurs avec l’aide d’industriels spécialisés en fabrication de pièces spécifiques utilisant les technologies additives 3D.

Cette Matinale a tourné autour de sujets auxquels les EDC attachent beaucoup d’importance : les questions de santé, celle des collaborateurs en particulier, d’organisation (ré-allocation du personnel soignant aux services en état d’urgence, embauche de personnel soignant….), de coopération y compris celle mise en place avec les cliniques privées et le réseau du territoire alsacien et qui a plutôt bien fonctionné d’après le Professeur de Blay, permettant par exemple de passer d’une capacité normale de 140 lits de réanimation, à 340 en très peu de temps.

Cette interdépendance de l’ensemble des acteurs du système de santé est plus que jamais apparue au grand jour lors de cette crise, avec la nécessité de l’organiser et de revoir le système pyramidal qui a montré ses limites, d’après Frédéric de Blay.

Ont également été évoquées, les questions d’information du public, de reconnaissance du travail des personnels, très sensibles aux applaudissements de 20h durant cette période d’extrême difficulté, et du sens du travail, qui devenait là plus qu’évident pour tous les personnels engagés dans ce dur combat.

Une Matinale placée sous le signe de la solidarité, du sens de l’action et du travail, avec un orateur passionné et passionnant. La vingtaine de membres EDC présents a apprécié la vision, la sincérité et l’engagement total au service des autres de Frédéric de Blay.