Retour sur la Rencontre Nationale Chrétiens en Grande Ecole 2020

Cet événement est passé

01 et 02 février 2020

Les 1er et 2 février 2020, Chrétiens en Grande Ecole (réseau qui fédère les communautés chrétiennes des grandes écoles françaises) organisait sa Rencontre Nationale annuelle à Strasbourg.

Les EDC sont partenaires de Chrétiens en Grande Ecole (CGE).

Plus de 600 étudiants chrétiens étaient présents pour un Week-end de réflexion, de rencontres et de prière. Au programme : conférences, temps d’échanges, prière et temps festifs.

 

Les EDC au forum des associations

Des membres JEDC (Jeunes EDC) étaient présents au Forum des associations la journée du samedi pour témoigner auprès des étudiants de ce qu’ils vivent aux EDC.

 

L’intervention de Philippe Royer : « C’était juste ce que j’attendais ! » confie un étudiant présent.

Philippe Royer, président des EDC, participait dimanche matin à une table ronde avec Jean-Pierre Denis (rédacteur en chef de La Vie) et Nicolas Chatain (fondateur de Prixm) sur le thème « Que bénir dans notre société actuelle ? »

  • Texte de présentation de la conférence : « Diaboliser le monde, c’est faire le jeu du Malin. Dans une société déchristianisée, la tentation est grande de voir la société sous son seul mauvais jour. Alors que nous pouvons rester fixés sur la boue, des pépites ne nous échappent-elles pas ? Jésus, lui, sait regarder.  En Israël, la plus grande foi, il ne l’a pas vu chez un rabbin ou chez un de ses disciples, mais chez un païen, le centurion romain : “Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.” (Mat 8, 10) Que peut-on apprendre des hommes et des femmes non chrétiens et qui sont déjà des figures de vie évangélique ?  Savons-nous, nous aussi, nous émerveiller devant les initiatives qui participent au bien commun ? Au-delà de tout manichéisme, accepte-t-on que dans les situations mêlées, le bon grain pousse avec l’ivraie ? Comment nous révèlent-elles la présence surprenante de Dieu au cœur du monde ? » (source : site du RN CGE)

« C’est tout à fait ce que j’attendais ! Ca permet de prendre de la hauteur … Ca donne envie …  » Les étudiants ont manifesté leur émotion d’avoir entendu le discours concret d’un patron « plein d’espérance ». Ils ont entendu des pistes de réponse à leur questionnement quant au sens des voies qu’ils prennent vers la vie active et à ce qui est l’essentiel de leurs vies de chrétiens.

3 messages de Philippe Royer lors de son intervention auprès des Jeunes CGE

1/ Posez-vous cette question : « A la fin de ma vie, qu’est-ce que j’aurais aimé avoir fait d’essentiel ? »

  • Une piste : cultiver la part de gratuité dans notre vie participe à se rapprocher de l’essentiel.

2/ Jeunes, osez aller dans le monde

  • Il faut être acteur – en société – là où l’on est, et ne pas se contenter de s’indigner ou de se révolter.
  • Notre responsabilité personnelle n’est d’ailleurs pas tant que le monde change, mais que nous nous changions. Et le monde ne changera que si nous changeons.

3/ Ne nous épuisons pas à l’important, mais commençons par l’essentiel

  • Deux pistes :
    • La recherche de l’essentiel commence d’abord par prendre conscience du salut divin / Ayez de grands désirs et que Dieu vous amène à faire des grandes choses

« Vous êtes appelés à être prophète, à être des leaders de demain. On a besoin que vous, Jeunes, soyez les leaders de l’économie de demain. »

 

En réponses à des questions d’étudiants sur « la place du chrétien en entreprise et dans le monde » 

3 pistes de Philippe Royer :

1/ Être solide dans notre identité

Pour cela :

  • Prier
  • Apprendre à se ré-émerveiller
  • Poser des actes (on a trop de commentateurs dans le monde et pas assez acteurs) ; osons la foi, ce qui nous manque c’est l’audace.

2/ … et être ouvert à l’altérité

  • Car l’autre nous fait grandir
  • En allant auprès des plus pauvres et des plus fragiles, car c’est rencontrer Dieu

3/ … pour pouvoir inviter à découvrir le Christ

« La récolte ne nous appartient pas, mais elle appartient à Dieu. Ce qui nous appartient c’est d’être des semeurs. »

 

En réponses à des questions d’étudiants sur « le leadership chrétien »

« Le leadership chrétien – authentique et ancré – est d’abord le leadership de votre vie. »

Ainsi :

Deviens qui tu es, sois toi-même, ait le courage de vivre ta vie (et non celle désirée par les autres)…

Faites ce à quoi vous vous sentez profondément appelé et qui réponde à votre vocation de chrétien. Pour cela :

  • Mettez-vous en situation d’accueil : Le grand projet de Dieu passera très probablement par des rencontres. Apprenez à voir les signaux faibles que Dieu met sur votre chemin
  • Priez : Prenez des décisions sur les sujets avec lesquels vous êtes en paix, qu’importe si elles ne plaisent pas à votre entourage

… et souris de tes limites

« Devenez des leaders de leaders, mais soyez d’abord serviteur des serviteurs, et n’opposez pas ces deux termes (leader / serviteur), mettez les juste dans le bon ordre.« 

RETOUR SUR D’AUTRES RENCONTRES EDC
Strasbourg : matinale avec Jean-Louis Kiehl le 24 juin
24 Juin
Strasbourg : matinale avec Jean-Louis Kiehl le 24 juin
  • Alsace
  • Mercredi à 00h00

Les EDC d’Alsace ont choisi de donner la parole au président-fondateur de la Fondation Crésus, Jean-Louis Kiehl, invité de la prochaine matinale à Strasbourg. Il sera l’invité de la matinale du 24 juin. Président-fondateur Crésus, une petite association alsacienne […]

Retour sur la matinale avec Isabelle Frimat de la Fondation Ages le 12 février à Strasbourg
12 Fév
Retour sur la matinale avec Isabelle Frimat de la Fondation Ages le 12 février à Strasbourg
  • Alsace
  • Mercredi à 07h30

Le 12 février, les EDC d’Alsace ont reçu à Strasbourg Isabelle Frimat, déléguée générale de la Fondation Ages (www.fondation-ages.org) La raison d’être de la Fondation Ages ? Apporter de la vie aux années ! La Fondation AGES – Alsace […]