Eclairage de fond

La subsidiarité demande une prise en compte des situations et une capacité d’adaptation permanente.

Publié le 23/03/2017

Les caractéristiques de l’entreprise et de son contexte peuvent conduire à ajuster la mise en œuvre de la subsidiarité.

Tissages de Charlieu

Selon l’activité et les métiers qui sont présents dans l’entreprise, les possibilités et les façons de sa mise en place ne seront pas les mêmes. Par exemple, la mise en œuvre de la subsidiarité n’aboutira pas aux mêmes solutions dans une activité de service à la personne organisée en petite agence que dans une centrale de production d’énergie.

La culture de l’entreprise sera également déterminante. Une entreprise où les collaborateurs ont l’habitude de prendre des initiatives ne pourra pas être transformée de la même façon qu’une entreprise où les collaborateurs ont l‘habitude de faire remonter systématiquement les décisions à prendre.

La capacité de la hiérarchie est aussi à prendre en compte. Certains managers très motivés par leur rôle entreront très vite et avec enthousiasme dans une organisation subsidiaire. Dans d’autres cas, cela demandera un peu plus de temps.

Source : cahier subsidiarité