Eclairage spirituel

Extrait du discours du pape François auprès de la COMECE

Publié le 26/12/2017

Découvrez le discours du pape François auprès de la Commission des Episcopats de l’Union Européenne (COMECE), le 28 octobre 2017, en conclusion de la rencontre organisée par la COMECE sur « Repenser l’Europe, une contribution chrétienne à l’avenir du projet européen ».

Le pape François a souligné que la « personne » et la « communauté » sont « les fondements de l’Europe que, en tant que chrétiens, nous voulons et pouvons contribuer à construire ».

La première, et peut-être la plus grande contribution que les chrétiens puissent offrir à l’Europe d’aujourd’hui, c’est de lui rappeler qu’elle n’est pas un ensemble de nombres ou d’institutions, mais qu’elle est faite de personnes. Malheureusement, on remarque comment souvent tout débat se réduit facilement à une discussion de chiffres. Il n’y a pas les citoyens, il y a les suffrages. Il n’y a pas les migrants, il y a les quotas. Il n’y a pas les travailleurs, il y a les indicateurs économiques. Il n’y a pas les pauvres, il y a les seuils de pauvreté. Le caractère concret de la personne humaine est ainsi réduit à un principe abstrait, plus commode et plus apaisant.

Reconnaître que l’autre est surtout une personne signifie valoriser ce qui m’unit à lui. Le fait d’être des personnes nous lie aux autres, nous fait être communauté. Donc, la deuxième contribution que les chrétiens peuvent offrir à l’avenir de l’Europe est la redécouverte du sens d’appartenance à une communauté. Ce n’est pas un hasard si les Pères fondateurs du projet européen ont choisi précisément ce mot pour identifier le nouveau sujet politique qui se constituait. La communauté est le plus grand antidote contre les individualismes qui caractérisent notre temps (…). Devant l’autre, chacun découvre ses qualités et ses défauts ; ses points forts et ses faiblesses : en d’autres termes, il découvre son visage, comprend son identité.

Personne et communauté sont donc les fondements de l’Europe que, en tant que chrétiens, nous voulons et pouvons contribuer à construire. Les pierres de cet édifice s’appellent : dialogue, inclusion, solidarité, développement et paix.

Pape François, le 28 octobre 2017

Retrouvez le discours complet sur le site du Vatican :