Communiqué de presse

Prix de La Fondation des EDC – Philibert Vrau 2018

Publié le 03/12/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE

Etienne LEROI, lauréat 2018 du Prix Philibert VRAU 

Quatre entrepreneurs récompensés pour leur engagement au service d’une économie du bien commun

 Paris, le 4 décembre 2018. Chaque année, la Fondation des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens récompense, par son Prix Philibert Vrau, l’action de dirigeants engagés au service d’une économie du bien commun. Chaque lauréat est choisi par le jury[1]de la Fondation à partir de propositions venant de toutes les régions françaises.

Pour Philippe Royer, président des EDC et de la Fondation« Dans un monde en mutation et en quête de sens, en récompensant chacun de ces dirigeants, la Fondation des EDC témoigne par des actions concrètes qu’il est possible de conjuguer performance économique et prise en compte des plus fragiles. Ils témoignent à leur échelle qu’il est possible de retrouver de l’espérance.

 Dirigeants chrétiens, nous sommes appelés être à la fois des leaders et des serviteurs pour construire l’économie du bien commun, toujours plus inclusive. Convaincus que chacun, par son énergie et son exemple, a la capacité d’engager un mouvement avec d’autres (collaborateurs, organisations professionnelles, entourage amical, social, mouvements associatif et d’Eglise…) les EDC vous donnent rendez-vous, en 2019, pour la première Journée du Bien Commun ! »

 Lauréat du Prix Philibert VRAU 2018 

Etienne Leroi, directeur général de N. Schlumberger (Alsace)

Après des études commerciales et financières et une première partie de carrière dans l’audit, Etienne Leroi rejoint N. Schlumberger, leader mondial des machines textiles destinées aux fibres longues (laines, acrylique, fibres techniques). Il est directeur général depuis 12 ans et préside également l’Agence Grand E-nov pour la région et la CCI Grand Est. Passionné d’innovation et de management, il veille à agir avec bienveillance et exigence auprès des 300 salariés du Groupe, notamment, en 2005, lorsque la société traverse une période difficile.

 

Prix du Bien Commun

 Yann Bucaille, fondateur des Cafés Joyeux (Bretagne/Ile-de-France)

www.joyeux.fr

Porté par l’ADN familial de l’entrepreneuriat Yann Bucaille s’est investi personnellement dans de multiples projets visant à soutenir le bien commun dans toutes ses dimensions : environnementale, économique et sociétale.

Le dernier en date : les « Cafés Joyeux : servi avec le coeur » dont le premier restaurant a ouvert à Rennes en 2017. Pour ce chef d’entreprise, il y a une double urgence : lutter contre le chômage et redonner de la dignité aux personnes souffrant de handicap mental ou cognitif par un travail en milieu ordinaire. Deux autres « Cafés Joyeux » ont ouverts à Paris, d’autres sont en projets avec le soutien de tous ceux qui veulent changer de regard sur le handicap et apporter leur contribution à cette belle aventure.

 

Prix Jeune dirigeant

 Aurélie Lavaud, co-fondatrice de BimBamJob (Ile-de-France)

www.bimbamjob.fr

Son diplôme de grande école de commerce en poche, Aurélie décide de mettre ses compétences au service de ceux qui sont laissés-pour-compte du tout numérique et qui rencontrent des difficultés à trouver un emploi. D’un projet d’étudiant à une start-up, il n’y a qu’un pas… qu’elle franchit, à 25 ans, avec une de ses amies.

Le principe est simple : Bim On cherche ! Bam On trouve Le Job

La start-up accompagne gratuitement des candidats avec un niveau de première qualification qui sont compétentes et motivées pour travailler : elle les aide à rédiger leur cv, à utiliser les outils numériques ou simplement à bien se présenter aux recruteurs.En trois ans, elle a déjà placé 300 personnes en contrat à durée indéterminée…

 

Prix Economie Sociale et Solidaire

 Jean-Marc Sémoulin, directeur de La Gerbe (Yvelines/Gard)

Président du Pôle Territorial Coopération économique « Vivre les Mureaux »

www.lagerbe.org

« Il y a des choses fausses que nous croyons vrai, alors nous prenons des décisions fausses, simplement parce que notre point de départ est faux ». Les clichés sur Les Mureaux en font partie. Jean Marc en est convaincu. Il a créé un élan autour de lui. A présent, il le démontre ! Aujourd’hui directeur d’une ONG qui associe local et international, Jean-Marc Sémoulin est engagé dans une dynamique résumée sur l’inscription des deux camions de la ressourcerie qui sillonnent le territoire : « Donner une nouvelle chance aux hommes et une seconde vie aux objets ».

Habitant des Mureaux depuis 16 ans, il est persuadé que la devise de la ville « Notre ville a du talent » reflète une vraie réalité qui va mener vers de nouvelles perspectives en termes d’emploi, de développement économique et touristique.

 

Contact Presse :  Aserto – Guénola de La Seiglière : 06 64 39 30 56 / g.delaseigliere@aserto.fr

 

 A propos de la Fondation des EDC…
Créée en 2011, la Fondation des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens est abritée par la Fondation Notre-Dame.  Elle a pour objet social de conduire, promouvoir et soutenir toute action d’intérêt général à caractère social et philanthropique permettant d’ordonner la vie économique autour de l’homme et du bien commun. Profondément marquée par la pensée économique et sociale chrétienne, la Fondation appelle au dialogue avec tout responsable d’entreprise ou acteur économique quelles que soient ses convictions, dès lors qu’il partage la finalité poursuivie.
Pour cela elle se consacre à :
–                Développer l’esprit et le désir du don.
–                Eclairer les enjeux de la responsabilité personnelle du dirigeant dans la transformation du monde, particulièrement dans les champs économique et social.
–                Donner aux entrepreneurs et dirigeants de tous horizons des idées et des moyens pour agir dans le monde.
–                Soutenir l’innovation et la prise de risque pour des initiatives dont on ne connait pas toujours les résultats mais dont les idées contribuent à la transformation du monde (Economie Sociale et Solidaire (ESS), nouvelles formes d’entreprenariat, enjeux écologiques…)
En 8 ans, 900 000 euros ont été alloués pour soutenir 45 projets majoritairement tournés vers l’accès du plus grand nombre à la vie active, avec une attention plus particulière aux jeunes et à l’insertion par l’activité économique (IAE). 

www.fondation-edc.org

[1]Le jury est composé de Philippe Royer, président des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens et de la Fondation EDC, Guillaume Goubert, directeur du quotidien La Croix, et de Stéphane Gardette et Nicolas Masson, membres du Bureau National des EDC.