Témoignages de membres des EDC

5760
« Il faut passer d’un management de la certitude à un management de la fragilité. »

Voici le témoignage de Jean-Pierre Letartre donné sur RCF. De la Doctrine sociale de l’Eglise, « je retiendrais deux mots clés : fragilité et gratuité. Au fond, la Doctrine sociale de l’Eglise m’a bien fait comprendre qu’aujourd’hui […]

5463
« Un lieu de soutien et d’évolution spirituelle »

« Je suis depuis longtemps en recherche de sens et d’unité de vie; cette recherche a pris une dimension nouvelle avec l’élargissement de mes responsabilités professionnelles et mon engagement d’entrepreneur et dirigeant. Le mouvement des EDC […]

5919
Témoignage audio RCF de Michel Sarrat, membre EDC

Témoignage radiophonique de Michel Sarrat sur RCF. Il est dirigeant de GT Location, une entreprise de transports, une affaire familiale créée par son grand-père en 1946. Il témoigne du fonctionnement de son entreprise et en particulier de la mise en place du principe de participation.

4694
« Comprendre pourquoi ses collaborateurs travaillent un dimanche et trouver un moyen pour éviter ça »

Quand on est un manager chrétien, on doit essayer de comprendre pourquoi ces collaborateurs travaillent un dimanche et trouver un moyen pour éviter ça !

4679
« Le conseiller spirituel écoute, donne de temps en temps son point de vue, fait le fil rouge en fin de réunion à la lumière de l’Évangile »

En tant que membre de la commission Vie du Mouvement, le conseiller spirituel a une mission spécifique : il prend en charge l’animation spirituelle au démarrage de l’Université d’automne, participe à l’animation des formations pour les présidents d’équipe, de région et d’animateurs de secteur, et s’implique dans l’édition de Parcours.

4640
« J’avais besoin d’un endroit pour partager mon expérience, pour déposer, retrouver de la force… »

Témoignage d’Hélène Dabbadie, membre des EDC et fondatrice de HandySoie

4454
L’œcuménisme dans le mouvement des EDC

C’est un état d’esprit quasi naturel, un don, qu’il ne convient peut-être pas d’analyser, mais de cultiver et de partager et faire partager le mieux possible en interne, pour le mettre en lumière en tant que témoignage chrétien dans le monde.

3056
« Reprendre une entreprise pour bâtir le bien commun »

Mon parcours m’avait donné la capacité objective de reprendre une entreprise. Le texte de la parabole des talents résonnait en moi. « Si je ne reprends pas une entreprise, est-ce que je participe vraiment à la co-création et je prends ma part à bâtir le bien commun

3046
« Faire de l’entreprise un lieu de ressourcement »

C’est une œuvre collective que nous construisons : faire de l’entreprise un lieu de stabilité, un lieu de ressourcement où chacun trouve des équilibres et peut reprendre des forces ; parce que les tensions existent à l’extérieur aussi, parce que nos vies ne sont pas étanches. J’essaye d’accorder une souplesse organisationnelle qui permette à chacun de trouver son compte suivant sa situation personnelle.

L’attention à toutes les parties prenantes

À l’investisseur de se poser la question : est-ce que je sers l’entreprise, par là même toutes ses parties prenantes, à commencer par les emplois, puis la capacité de l’entreprise à rayonner ? Ou, est-ce que je me contente d’augmenter la rentabilité de l’actionnaire ?

<<...345...>>