Article de la revue

Favoriser la conscience de la dignité

Publié le 01/09/2017

Aux captifs, la libération souhaite favoriser chez chaque personne accompagnée l’émergence de la conscience de sa dignité d’être humain. Thierry des Lauriers, directeur général de l’association, témoigne dans la revue Dirigeants chrétiens.

Il y a 4 ans, mes équipes m’ont affecté sur une tournée-rue hebdomadaire auprès des personnes transsexuelles en prostitution… problème ! Le transsexualisme a tendance à me hérisser le poil ! Pourtant je sais que tout être humain est éminemment digne, car à l’image et à la ressemblance de Dieu. Première tournée : nous montons dans le camion, nous prions et confions ceux que nous allons rencontrer, je me confie moi-même à Jésus, je lui donne toutes mes appréhensions et lui demande son regard, son écoute, sa bienveillance.

Personne ne peut être réduit à son activité. Toute personne reste toujours enfant de Dieu.

Et en route dans la nuit pour le Bois de Boulogne! À la première rencontre, voici le miracle: c’est Paola qui est en face de moi, une personne tout simplement. Certes la tenue est légère, mais cela est oublié. Nous vivons une rencontre de personne à personne. Avec la grâce de Dieu, je fais l’expérience de la dignité pleine et entière de Paola, Johanna, Catarina, et de beaucoup d’autres. Et depuis 4 ans, cette expérience se renouvelle chaque semaine. Oui, toute personne garde toujours sa dignité quelle que soit sa vie. Personne ne peut être réduit à son activité. Toute personne reste toujours enfant de Dieu.

Faire émerger la conscience de la dignité d’être humain

Aux captifs, la libération souhaite favoriser chez chaque personne accompagnée l’émergence de la conscience de sa dignité d’être humain. Par nos programmes de dynamisation, par exemple, nous souhaitons éveiller en profondeur cette dignité. Cela peut passer par un accompagnement vers le travail, nous développons notamment des projets de pré-insertion socio-professionnelle.