Vie du mouvement

Le projet régional des EDC Aquitaine

Publié le 13/11/2017

Les EDC Aquitaine ont fait leur réunion de rentrée le lundi 2 octobre. Lors de cette réunion, Jacques Falières a passé le témoin de la présidence régionale à Martin d’Avezac.

 

Un nouveau bureau régional est constitué, avec les personnes suivantes (dans l’ordre de la photo, de gauche à droite) :

  • Martin d’Avezac : Président régional. Dirigeant de l’entreprise Feralu.
  • Père Thomas Brenti : Conseiller spirituel régional.
  • Laurent Desjars : Coordinateur Bordeaux et thématique Soutien. Dirigeant de l’entreprise Pialys.
  • Jean Manuel Wetterwald : Vice-président régional. Dirigeant de l’entreprise Wi Transport.
  • Didier Rey : Coordinateur secteur nord 33 et 24. Agent d’assurance (Mutuelle de Poitiers Assurance).
  • Guillaume Georgeon : Coordinateur secteur Sud 33 et 47. Dirigeant de l’entreprise TLS.

Les trois axes du projet régional : Présence, Soutien, Croissance :

Les EDC Aquitaine ont un triple objectif pour leur projet de développement dans les quatre ans à venir (2017-2021) : renforcer leur présence, apporter leur soutien auprès des plus fragiles et amplifier leur croissance locale.

 

Premier axe : renforcer notre présence :

Les EDC Aquitaine ont pour objectif de renforcer leur présence en interne au mouvement et vis-à-vis de l’externe.

En interne aux EDC, cela consiste en particulier à organiser des événements locaux (assises régionales de 2019 et 2021 ; conférences) et à participer aux événements nationaux (assises nationales).

En externe aux EDC, cela réside dans la continuation des partenariats en cours, en particulier : « projet Jeunes et Engagements » avec la fondation EDC, partenariat avec l’ADIE, participation au Projet éducatif Diocésain, partenariat avec le Secours Catholique, pastorale des Migrants…

Assises régionale d’Aquitaine 2017

 

Deuxième axe : apporter notre soutien aux plus fragiles :

Les EDC Aquitaine, dans un esprit de solidarité, entendent apporter leur soutien auprès des plus fragiles :  les migrants (prise en charge d’un nombre de migrants chrétiens et suivi pour intégration via un parcours professionnel) ; les Dirigeants (mise en place de cellule de soutien aux entrepreneurs EDC et non EDC faisant face à un contexte économique difficile).

 

Troisième axe : amplifier notre croissance locale :

Les EDC Aquitaine ont pour projet d’amplifier leur croissance, tant sur Bordeaux, zone déjà développée et qui reste à fort recensement, que sur le reste de l’Aquitaine, par un maillage sur le terrain, en particulier à travers les axes suivants : développement Sud Gironde/Lot et Garonne ; développement Landes/ Pays basque ; développement Nord Gironde/Libournais.