Actualité des EDC

Philippe Royer, président des EDC et son équipe

Publié le 17/03/2018

Philippe Royer, Directeur général du groupe coopératif Seenergi, est  Président des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens. Sophie Soury et Cyril de Quéral sont vice-présidents.

Philippe ROYER, président des EDC

© by Photographie.pro

Agé de 52 ans et ancien vice-président des EDC, Philippe Royer est Directeur général du groupe coopératif Seenergi, un acteur majeur du conseil et services en agriculture basé à Laval.
Entrepreneur engagé au service du bien commun, il reprend le pôle culturel à Laval, devenu la Librairie Corneille.
Il invite les EDC à s’engager dans trois directions : travailler à mieux comprendre le monde, grandir dans la foi et être acteurs de la transformation de la société.

 

 

 

Cyril de QUÉRAL, vice-président

© by Photographie.pro

Dirigeant d’Expertime/Powell Software, intégrateur et éditeur de logiciels. Vice-président EDC en charge de la transformation du mouvement et de l’international. Cyril a le souci de moderniser le mouvement et de répondre aux attentes des jeunes dirigeants qui souhaitent rejoindre les EDC. Le lien à l’international et avec les Français de l’étranger sera dans ses missions.

Cyril de Quéral est aussi en charge de l’organisation des futures Assises Nationales des EDC qui se tiendront au Havre du 18 au 20 mars 2022.

 

 

Martin d’AVEZAC, vice-président

Après douze ans passés au sein d’Amcor Flexibles comme directeur export, Martin d’Avezac franchit un cap de sa vie professionnelle en reprenant Eyrial Menuisiers, en 2010, qui compte aujourd’hui 21 salarié s. « En travaillant sur le sens de mon travail, j’ai compris que j’allais mieux me réaliser comme indépendant », confie Martin qui rejoint les EDC à cette é poque. « J’y suis allé sans trop savoir ce que j’allais y découvrir. J’y ai tout de suite trouvé l’écoute et l’empathie dont j’avais besoin aux débuts de ma reprise.» Au bout d’un an, Martin devient président d’équipe et, en 2015, il rejoint le bureau régional pour en devenir président en 2017.
En deux ans et demi, la région Aquitaine a vu la création de six équipes. Mais l’objectif auquel Martin tenait le plus, c’était de mettre en place des cellules de soutien aux entrepreneurs en difficulté, sensible à cette cause suite au rachat d’une entreprise qui aura finalement été liquidée. « Ce sont des membres EDC qui se sont levés et m’ont accompagné . Cette épreuve très douloureuse s’est avérée bénéfique car je sais ce qu’est la vie d’un dirigeant en difficulté. » Alors qu’il s’apprêtait à passer la main de la présidence des EDC d’Aquitaine, Martin
d’Avezac a été appelé à devenir vice-président national. « J’ai réfléchi. M’est alors venue la phrase de Philippe Royer aux assises de Strasbourg, “N’attendez pas d’être prêts à vous engager sinon vous ne le ferez jamais !”, qui m’a convaincu d’accepter. »

Le Brest (Bureau restreint) rassemble également le Père Vincent Cabanac, conseiller spirituel national, Stéphane d’Huart, délégué général et Pierre-Bernard Willot, trésorier national.

Présentation des orientations du mandat par Philippe Royer lors des assises de Strasbourg

Découvrir l’organisation du mouvement !