Actualité des EDC

Le billet du conseiller spirituel national : Souffler le chaud et le froid

Publié le 25/07/2018

Réunis dans les frimas de l’hiver finissant, les 2000 participants à nos Assises nationales ont senti souffler le vent de l’Esprit. Il nous a portés jusqu’aux bords du Rhin pour faire communion au sein d’un lieu habité profondément par cet élan partagé. Certes, il a fallu affronter quelques éléments même au soir de la fête ou au petit matin de la célébration finale, en la cathédrale millénaire de Strasbourg. Mais cela nous a été rendu possible grâce à la chaleur que tant de témoignages éloquents et pleins de foi ont produite durant ces jours d’échange, de prière et d’écoute. Les aléas sont parfois spirituels et pas seulement climatiques.

Dans son récent ouvrage, Daniel Marguerat, théologien protestant, rappelle que : « L’Esprit Saint se manifeste notoirement dans les Actes comme un esprit de témoignage : il confère aux apôtres et aux témoins liberté et audace pour proclamer l’Evangile de Jésus-Christ » (1). En cela notre large assemblée bien inspirée s’est vue dotée de ces deux qualités à même de donner à chacun de nous une profonde liberté intérieure et un désir ardent de témoigner. L’ensemble des EDC vont partager ce don. Et le passage de témoin de Laurent Bataille à Philippe Royer, entourés de leurs vice-présidents, a été une merveilleuse expression de cette ambition commune. Les paroles de Jésus à Nicodème trouvent une belle résonnance : « Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle » (Jean 3 , 8). On est bien assuré que l’Esprit Saint va réchauffer les EDC par l’impulsion spirituelle et missionnaire largement portée et communiquée à tous nos membres.

 

P.Vincent Cabanac,
Assomptionniste
Conseiller spirituel national