Actualité des EDC

Baromètre de confiance des EDC 2019 (enquête d’opinion)

Publié le 04/04/2019

Communiqué de presse – Avril 2019

 

 

6èmeédition du baromètre de confiance EDC

Quels regards sur les Gilets jaunes & quelles propositions d’actions 

au service d’une économie du bien commun ?

 Le mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (Les EDC) publie les résultats de son 6èmebaromètre de confiance avec, cette année, un focus sur la crise révélée par le mouvement des Gilets jaunes. Cette enquête d’opinion a été réalisée par le cabinet PRAGMA Management, auprès de 831 membres dirigeants et entrepreneurs de toutes tailles et tous secteurs d’activités,[1]entre le 20 février et le 18 mars 2019.

  • Un indice de confiance qui fléchit par rapport à 2018…

 L’année 2018 était marquée par une très grande confiance dans la situation économique de leur entreprise et de la France. Cette année, la confiance fléchie pour retrouver des niveaux proches de 2017.

La distance entre la confiance dans l’année à venir (78% vs 81%) est de nouveau en écart par rapport à la perception de la situation nationale. En effet, seuls 37% pensent que la situation économique du pays va s’améliorer dans les 12 mois (vs 81% en 2018) et 38% celle de leur secteur professionnel.

  • … sans atteindre leur volonté d’agir pour l’emploi

 Dans ce contexte, ils sont 36% à déclarer vouloir augmenter leurs effectifs en 2019avec, pour 81%d’entre eux, des objectifs d’embauches en CDIversus 11% en CDD.

Encore plus qu’en 2018,unelarge majorité des membres interrogés compte poursuivre leurs efforts sur la qualité du managementet la formation des équipes(88%).

  • Crise sociale, mouvement des Gilets Jaunes : révélateurs de l’urgence à la mise en œuvre d’une économie du bien commun

Interrogés sur la crise et particulièrement le mouvement des Gilets jaunes, les membres EDC oscillent entre un net soutien au mouvement avec 81% qui y voient « une prise de conscience » et un rejet pour 64% c’est « un mouvement auquel on a donné trop d’importance ». Pour 73% des sondés c’est l’opportunité de réformer !

  • Grand débat national et entreprises : des dirigeants chrétiens mobilisés…

 Leurs priorités de réformes ? Revoir la fiscalité pour 6 chefs d’entreprise sur 10 et retrouver « un projet politique commun » ;pour lesquelles ils formulent des propositions diverses et concrètes en se projetant à la tête du pouvoir (614 verbatims dans l’enquête jointe)

Si pour ¼ des sondés le Débat national ne sert à rien, ils sont une moitié à y avoir participer, de manière individuelle ou avec les EDC ; et une large majorité(76%)à penser devoir agir au sein de leurs entreprises.

« Face aux mutations radicales de notre société, les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens ont un rôle à jouer pour porter une Espérance dans un climat anxiogène. Si l’on ne s’engage pas aujourd’hui, on ne le fera jamais ! » souligne Sophie Soury, vice-présidente des EDC

Dans quels objectifs ? Orienter l’activité au service du bien commun (53%) et être attentifs aux plus fragiles (41%)

  • Une vision nouvelle : l’économie du bien commun !

Face au manque d’écoute, perçu comme la première cause du mouvement des Gilets Jaunes, les dirigeants chrétiens placent le dialogue et l’attention aux plus fragiles comme piliers de leurs actions dans l’entreprise.

Et de proposer notamment : « plus de discussions et de pédagogies des réalités économiques de l’entreprise et du pays à mes collaborateurs » « Chercher tout moyen d’augmenter les rémunérations des plus faibles et leurs formations »

« Nous sommes convaincus que la somme des individualités ne peut conduire à un projet de société. Il y a urgence à s’investir collectivement dans la réflexion et l’action, au service d’une nouvelle vision : l’économie du bien commun. De nombreux exemples d’entreprises prouvent que l’on peut être performant et innovant tout en intégrant les fragilités. Nous avons fait part de nos propositions au Président de la République. Quelle que soit la suite du Grand Débat, les EDC vous donnent rendez-vous le 13 décembre 2019 pour les premières rencontres de l’économie du bien commun. » déclare Philippe Royer, président des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens.

 Lire la présentation détaillée des chiffres de l’enquête 


Cette année la partie barométrique a été complétée par un questionnaire sur l’actualité des gilets jaunes. En vous appuyant sur les résultats, nous vous invitons à approfondir votre réflexion au sein de vos équipes EDC, grâce à ces trois questions:

1- comment je lis cette crise ?

2- qu’est-ce que j’en fais personnellement ?

3- comment nous fait elle évoluer ensemble ?


La participation dans l’entreprise

 Les EDC publient un nouveau livret sur«la participation » à destination de tous les dirigeants qui souhaitent :

  • Comprendre les différentes facettes de la participation et notamment vis-à-vis des collaborateurs
  • Réfléchir à la manière concrète de les faire participer à l’œuvre de l’entreprise, à la décision et au partage des richesses
  • Donner une place à chacun dans l’entreprise et notamment les plus fragiles.

www.lesedc.org


Contact Presse : ASERTO – Guénola de La Seiglière – 06 64 39 30 56 –  g.delaseigliere@aserto.fr

  • Philippe Royer, président des EDC, intervenait dans l’émission de Patrick Lonchampt du 8 avril sur RCF « L’éco des solutions ».

  • Sophie Soury, vice-présidente des EDC, dans l’émission de Stéphanie Gallet du 8 avril sur RCF « Le Grand Invité ». Réécoutez l’émission via ce lien ou le podcast ci-dessous

  • Dans La Vie « Grand débat national : Les pistes des entrepreneurs et dirigeants chrétiens » Philippe Royer répond aux questions de Violaine des Courières. Article à lire  ici
  • Dans Ouest France, Philippe Royer partage sa vision d’une économie du bien commun et donne rendez-vous le 13 décembre pour les premières rencontres, sur ce thème, initiées par les EDC. Intégralité de l’interview à lire ici
  • La Croix publie les résultats du baromètre de confiance des EDC en insistant sur le fait que les 3/4 des membres EDC interrogés pensent que l’entreprise doit répondre à la crise des Gilets jaunes.  » Des dirigeants chrétiens attentifs à la crise des gilets jaunes » à lire ici
  • Dans Le Figaro   » Les dirigeants chrétiens veulent concilier performance et inclusion »

1Les EDC regroupent 3200 membres en 2019 issus de toutes tailles d’entreprises (35% TPE, 45%PME, 20% ETI) et tous secteurs d’activités (industrie, Services, Conseil, économie sociale et solidaire)