90 ans d'espérance 1926 -2016

90 ans d'espérance 1926 -2016

Version imprimableEnvoyé par emailversion PDF

90 ans! "90 ans d'espérance 1926-2016" tel est l'intitulé de ce hors-série de la revue Dirigeants Chrétiens, extrait d'un travail scientifique de longue haleine de plus de trois cent pages retraçant 90 ans d'activité de notre mouvement devenu aujourd'hui les EDC, les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens.
 
Notre  association trouve son origine et ses racines dans la continuité de la pensée de Léon Harmel l'un des inspirateurs de l'encyclique Rerum Novarum qui inaugure la Doctrine sociale de l'Eglise vers 1892. Mais il naîtra véritablement en 1926 sous le nom de Confédération Française des Professions. Joseph Zamansky, son premier président, soucieux de mettre la Doctrine sociale de l'Eglise au cœur de la réflexion écrivait alors notamment : "nous nous préoccupons personnellement du sort de nos collaborateur parce qu'ils sont des frères".
 
Puis une longue chaîne de dirigeants, de membres actifs et de conseillers spirituels a pris le relais et s'est mobilisée avec détermination, au fil des ans et des mutations nécessaires, depuis cette époque jusqu'à aujourd'hui.
 
Afin de mieux comprendre les liens qui semblaient se dessiner entre engagement chrétien éthique et réforme de l'économie, le président des EDC en 2012 (Robert Leblanc) prendra la décision de lancer un projet de recherche en partenariat avec l'EHESS et le CNRS.
 
Il constate notamment que le CNPF devenu Medef en 1998 est né en 1926 du même mouvement, la Confédération Française des Professions. Il note aussi qu'au lendemain de la Seconde guerre mondiale, lorsque le paritarisme, en vigueur aujourd'hui, a pris forme, il a laissé à notre mouvement dégagé de son rôle opérationnel, une mission plus personnelle et spirituelle.
 
C'est pourquoi pendant trois ans, à sa demande, un travail académique a été entrepris avec des chercheurs. Ce rapport scientifique, de plus de 300 pages, est allé beaucoup plus loin que juste rétablir la vérité sur quelques affirmations à vérifier, car l'équipe a dépouillé et analysé patiemment  les archives conservées par notre mouvement, dans les diocèses ou consignées dans des ouvrages. Elle a aussi longuement interrogé des membres qui avaient des souvenirs personnels de ce passé commun.
C'est ainsi qu’ont été mises à jour dans la période contemporaine des événements marquants comme la parution du document novateur surnommé le Courtaigne en 1984, rapport de réflexion et de formation au service des membres « pour faire lever cette pâte évangélique qu'est l’économie ».
De la même manière pour les années 1990 ce travail de recherche permettra de remettre en mémoire ce moment singulier de l'histoire du mouvement de la campagne contre la corruption.
Était ainsi remis en lumière le balancement fréquent au long de l'histoire entre deux pôles, engagement dans la cité et formation spirituelle, ce que nous présentons parfois aux EDC sous les titres: action sur les structures ou les mentalités et conversion personnelle.
L'équipe de recherche montrera aussi dans son étude, à travers travaux et témoignages qu'être aux EDC montre une manière particulière de faire Eglise, en intégrant de larges apports œcuméniques.
Pour Laurent Bataille, président des EDC "ce travail de recherche met à jour la continuité dans la cohérence de la foi. C’est une mosaïque  qui s'ordonne autour du fil rouge qu'est la pensée sociale chrétienne, la colonne vertébrale du mouvement".
 
En mai 2015 Le bureau national prendra  la décision de déposer les archives des EDC aux archives nationales du monde du travail à Roubaix afin, dira-t-il, de continuer à donner une visibilité au mouvement.
 
Ce supplément de la revue est donc l’extrait d'un long document scientifique. Mais c'est aussi un aperçu de notre histoire commune, celle d'une persévérante chaîne de dirigeants et pasteurs, fidèles passeurs de foi et d'espérance en action au service des hommes, mission à laquelle nous avons et sommes tous instamment invités.